Samedi 17 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PHOTO - Charlie Hebdo ironise sur la victoire de Halep à Roland-Garros

Par Grégory Rateau | Publié le 15/06/2018 à 00:00 | Mis à jour le 15/06/2018 à 11:41
Photo : source facebook Dan Alexe
HAlep CHarlie Hebdo

"Une Roumaine remporte Roland-Garros", titre le magazine satirique Charlie Hebdo dans une édition récente, qui dessine ici la championne Simona Halep entrain de brandir son trophée en criant dans les rues : "Ferraille! Ferraille!".



Le dessin a été posté sur Facebook par le journaliste roumain Dan Alexe.

La caricature a déclenché une polémique sur les réseaux sociaux et a suscité de vives réactions d'indignation de la part de nombreux internautes roumains, certains d'entre eux reprochant au journal le fait d'assimiler les Roms et les Roumains.

Charlie Hebdo est un journal hebdomadaire satirique français qui fait une large place aux illustrations, notamment aux caricatures politiques. Il pratique aussi le journalisme d'investigation en publiant des reportages à l'étranger ou sur les domaines les plus divers : les sectes, les religions, l'extrême droite, l'islamisme, la politique, la culture.

La reprise par Charlie Hebdo des caricatures de Mahomet du Jyllands-Posten, en 2006, a déclenché contre le journal un vent de scandale, des réactions parfois violentes, dans des pays musulmans. En novembre 2011, le siège du journal est endommagé par un incendie criminel. Le 7 janvier 2015, un attentat perpétré par les frères Kouachi tue douze personnes, dont huit collaborateurs de l'hebdomadaire. Le monde entier était sous le choc.

caricature-simona-halep

 

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef du site lepetitjournal.com/Bucarest, chroniqueur à Radio Roumanie Internationale et écrivain
33 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Olivier De G lun 18/06/2018 - 19:44

Il y a plusieurs années que je ne lis plus Charlie-Hebdo. Auto-dérision, d'accord, qualité qui manque tellement aux Roumains. Mais faut tout de même pas pousser trop loin le bouchon. Ce qui manque aux Roumains, encore et toujours, en matière d'humour, c'est la distanciation, la capacité de considérer une caricature sans s'appuyer dessus, ou sans la mettre en relief. Sur les pages de Charlie- Hebdo ou du Canard Enchaîné il faut savoir passer comme chat sur braise. Carrément sans y toucher. Et surtout ne pas insister. Sinon l'on s'y brûle. Toutefois, trop c'est trop. Et au bout du compte, j'ai préféré cesser de lire ces pages que mon regretté père disait "du persiflage".

Répondre
Commentaire avatar

Hb mar 19/06/2018 - 11:55

De cette caricature, ma femme m'a dit : "vous ne savez que vous foutre de nous et nous insulter avec les mêmes blagues racistes". Ses collègues lui demandent si elle connait et aiment tel groupe d'humoristes ayant fait une blague sur le roumain qui fait la manche dans le métro. Sans réaliser à qui ils demandent ça !!! Comment demander à un médecin dont on assimile l'indispensable présence à celle de mendiants et de voleurs de câbles en cuivre de ne pas se vexer ?! Mes arguments sur le politiquement correct et la censure n'ont pas eu beaucoup de poids.

Répondre
Commentaire avatar

Jean-Pierre lun 18/06/2018 - 13:51

Il faudrait peut-être remettre les choses à leur place: Charlie Hebdo qui a succédé à Hara-Kiri, c'est un journal bête et méchant, que les adolescent lisaient dans les années 70 (et quelques adultes à la marge) où le sexe et la vulgarité trônaient souvent en première page. Il a fallu malheureusement les attentats de 2015, pour que les français découvrent ce "journal" qui est très, très peu lu et acheté. Ma surprise a été de découvrir que Bernard Marris, économiste iconoclaste, faisait partie de l'équipe et donc assassiné en janvier 2015. Tout ce bruit pour rien...

Répondre
Commentaire avatar

Hb mar 19/06/2018 - 00:00

La différence est que Hara Kiri se moquait avec violence des beaufs français et des institutions, la morale etc bref c'était drôle car sans pitié contre les puissants. Cette merde est de niveau PMU. Toujours la blague unique vol de ferraille ou mendicité (cf Mungiu à Cannes). Ça me rappelle le gag des "dubitchus" roulés sous les aisselles. Le film se moquait des racistes "bon teint" et dénonçait un racisme plus acceptable qu'un autre dont Petrovic était la victime, mais tous les abrutis ont pris le gag au premier degré et systématiquement quand j'amene un truc roumain à manger au boulot il y a un con fier de lui pour me la sortir... Il n'est pas question d'interdire le droit à la connerie mais d'admettre que cette "blague" ne moque plus les puissants mais les plus faibles et que la qualité de ce canard a baissé.

Répondre
Commentaire avatar

Nonoscu lun 18/06/2018 - 12:42

Un peu d'auto dérision que diable, arrêtez d'être coincés. Charlie Hebdo est un excellent hebdo, dommage qu'il n'existe pas son pendant en Roumanie ainsi que le Canard enchainé!

Répondre
Voir plus de réactions