Partenariat critiqué entre Coca-Cola & présidence RO conseil de l'UE

Par Grégory Rateau | Publié le 01/03/2019 à 00:00 | Mis à jour le 01/03/2019 à 00:00
Photo : Inquam Photos / Octav Ganea)
Foodwatch critique partenariat Coca Cola présidence RO conseil de l'UE

Foodwatch, une organisation à but non lucratif qui milite pour une nourriture sûre, saine et à prix abordable, a exhorté la Roumanie à mettre fin avec son partenariat avec Coca-Cola pour la présidence du Conseil de l'UE, en critiquant fermement cette décision. Coca-Cola est un "partenaire platine" de la présidence roumaine du Conseil de l'UE. La société a également parrainé la présidence polonaise en 2011.

 



Dans une lettre ouverte, l'ONG a appelé le président du Conseil européen, Donald Tusk, et la première ministre roumaine, Viorica Dancila, à mettre immédiatement fin au partenariat avec Coca-Cola. Foodwatch estime qu'il est "totalement inapproprié qu'à une époque de graves problèmes d'obésité et de maladies supplémentaires telles que le diabète de type 2", la présidence du Conseil de l'Union européenne soit parrainée par Coca-Cola.



«En outre, ce type de relation entre les principales institutions de l’UE et les intérêts des entreprises sape davantage la confiance du public dans la politique et les décideurs européens, alors qu’il faut au contraire renforcer la transparence et la démocratie en Europe. Foodwatch demande à la présidence de l'UE et au président du Conseil de l'UE de mettre en place une politique fixant des règles claires pour les futures présidences afin de garantir que les conflits d'intérêts potentiels soient évités de manière efficace et transparente », a déclaré l'ONG.



L’organisation a également lancé une pétition en ligne contre le parrainage de Coca-Cola.



«Le parrainage par Coca-Cola de l’un des principaux organismes politiques en Europe est inacceptable. Cela nuit à l'indépendance et à la crédibilité de la politique. En Europe, par exemple, l'accent est mis de plus en plus sur une taxe sur les boissons sucrées, à laquelle Coca-Cola s'oppose fermement. Cela ne doit jamais être le cas - même les apparences doivent être sauvées - qu’un sponsor principal ait une influence sur le fond du programme politique est totalement inacceptable", a déclaré Thilo Bode, directeur exécutif de Foodwatch International.



La Roumanie a pris la présidence tournante du Conseil de l’UE le 1er janvier 2019 et le conservera pendant six mois. Une liste des partenaires de la présidence roumaine de l'UE est disponible ici.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

source : https://www.romania-insider.com/foodwatch-romania-eu-presidency-coca-cola

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale