Nelu Tataru: vivre avec le virus, ne pas assouplir les restrictions

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 28/04/2020 à 00:00 | Mis à jour le 28/04/2020 à 00:00
Photo : Gov.ro
Nelu Tataru roumanie restriction coronavirus vivre avec pandémie ne pas assouplir restrictions

Le ministre roumain de la Santé, Nelu Tataru, a déclaré qu'il ne recommandait pas pour le moment d'assouplir les restrictions imposées par l'état d'urgence, selon Stiripesurse.ro.

 



Il a fait valoir que la Roumanie est toujours sur une courbe ascendante de la pandémie du coronavirus, même si l'ascension n'est pas abrupte.



Le ministre Tataru a précisé qu'il y a encore des patients en soins intensifs et que certains d'entre eux ne survivront malheureusement pas.



Le chef des services d'urgence, Raed Arafat, a soutenu le message prudent. "Le message est clair: nous ne nous relâcherons pas avant le 15 mai et, même dans ce cas, nous ne reviendrons pas complètement à la normale. Nous devons apprendre à vivre avec le virus", a déclaré Arafat, cité par Hotnews.ro.



Le nombre de cas d'infection à COVID-19 confirmés par des tests en Roumanie a atteint 11 036, et le nombre de victimes est passé à 619, selon les données publiées par le Strategic Communication Group le dimanche 26 avril.

 

 

 

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

vivadest ven 01/05/2020 - 14:11

Et la pétition à la Maison Blanche contre Bill Gates et son business vaccinations, vous en pensez quoi en Roumanie? Et les allégations de maître Kennedy Junior sur le même sujet, vous en pensez quoi en Roumanie?

Répondre

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale