Ministre de l'économie: la Roumanie va fabriquer ses propres masques

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 19/03/2020 à 00:00 | Mis à jour le 19/03/2020 à 00:00
Photo : Image par panos13121 de Pixabay
Roumanie fabrication masques

Les fabricants roumains de textiles sont prêts à commencer à produire des masques médicaux et des équipements de protection, a déclaré le ministre de l’économie Virgil Popescu dans une interview pour la chaîne publique TVR.

 

«Maintenant, nous pouvons voir les dégâts qui ont été causés en Roumanie parce que nous n'avons plus beaucoup fabriqué au cours des 10 à 15 dernières années. J'ai parlé avec des entreprises de textiles et nous allons commencer à fabriquer des masques et des équipements de protection pour les médecins. Nous essayons de trouver les matériaux et nous commencerons à les produire », a déclaré le ministre.

 

Il a ajouté que le fait de trouver le matériel pour les masques et l'équipement de protection était un problème, mais il était convaincu que les fournitures seraient trouvées cette semaine.

 

Le ministre a également annoncé que la société locale de cosmétiques, Farmec, avait reçu l'autorisation du gouvernement pour commencer à fabriquer des biocides.

 

«Je peux vous donner une autre bonne nouvelle: Farmec Cluj a demandé l'autorisation pour commencer à produire des biocides. Il n’existe aucun autre fabricant de biocides en Roumanie et, j’en ai discuté avec le ministre de la Santé, nous avons débloqué les choses et la production de biocides pourra commencer donc nous ne dépendrons plus complètement des importations », a déclaré le ministre.

 

Il a également plaidé en faveur du redémarrage de «l'industrie essentielle» produisant «non seulement des fournitures sanitaires mais tous les produits dont un pays a besoin dans une situation de crise».

 

«Je pense que cette crise nous a réveillés nous ainsi que l'Europe. Je pense également que nous avons tous compris à quel point il est important de fabriquer des produits vitaux dans notre pays. Vous avez vu ce qui s'est passé avec les importations en provenance de Chine, elles ont été coupées du jour au lendemain », a-t-il déclaré.

 

Pendant ce temps, l'Université Dunărea de Jos à Galați, dans l'est de la Roumanie, a déclaré qu'elle produirait un désinfectant à l'usage de ses employés et pour nettoyer les surfaces à l'intérieur de ses bâtiments, selon Stiri.tvr.ro. Si la crise du Coronavirus continue, elle pourrait commencer à produire des substances désinfectantes pour la communauté aussi.

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale