TEST: 2245

Mihai Tudose décide de rejoindre le parti de Victor Ponta

Par Grégory Rateau | Publié le 31/01/2019 à 00:00 | Mis à jour le 31/01/2019 à 07:47
Photo : (photo source: Gov.ro)
mihai-tudose-décide-de-rejoindre-pro-romania

Le député roumain Mihai Tudose, ancien membre et haut dirigeant du Parti social-démocrate (PSD) au pouvoir, a annoncé sa décision de démissionner du PSD et de rejoindre Pro Romania, le nouveau parti de l'ancien premier ministre et leader du PSD, Victor Ponta.

 

 

D'autres membres éminents du PSD ont décidé de rejoindre le parti de Ponta depuis son lancement. L'un d'eux est Adrian Tutuianu, vice-président du PSD et dirigeant de l'organisation PSD Dambovita, exclu du parti social-démocrate l'année dernière après avoir critiqué le chef du parti, Liviu Dragnea. La commissaire européenne Corina Cretu a également annoncé qu'elle se présenterait aux élections au Parlement européen sous les auspices du parti Pro Romania.


Mihai Tudose a été membre du PSD pendant 27 ans et a été élu l'année dernière à la tête de l'organisation PSD Braila. Il était également Premier ministre de la Roumanie et avait été nommé à ce poste à l'été 2017, après que le PSD eut renversé son gouvernement par une motion de censure visant à se débarrasser de l'ancien Premier ministre Sorin Grindeanu, qui avait refusé de suivre les ordres de Dragnea. Tudose a également été contraint de démissionner de son poste de Premier ministre après seulement six mois au bureau, aussi suite à un conflit avec le chef du PSD, Liviu Dragnea.


Expliquant sa décision de quitter le PSD et de rejoindre Pro Romania, Tudose a écrit dans un post sur Facebook: «Même dans les pires moments du PSD, je pensais toujours que les choses iraient mieux. Aujourd’hui, cet espoir a disparu après que j’ai observé au cours de l’année dernière qu’une partie de la direction actuelle du parti avait remplacé l’agenda public par des agendas personnels, que toute tentative de dialogue et de débat interne sur les vrais problèmes de la Roumanie n’était pas prise en compte ».


«Je crois fermement que les priorités, les débats internes devraient porter sur les hôpitaux et le système de santé, les écoles et l’éducation, les infrastructures et la réforme administrative. A propos de la route européenne de la Roumanie et des partenariats stratégiques. Et oui, à propos de la justice aussi. Mais à propos d’une justice équitable pour tous, pas seulement pour «certaines personnes», a également déclaré Tudose.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI, poète et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale