Samedi 26 mai 2018
Bucarest
Bucarest
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MANIFESTATIONS - Des dizaines de milliers de personnes dans la rue

Par Gabriela Pîrloagă | Publié le 07/11/2017 à 00:00 | Mis à jour le 07/11/2017 à 10:06
Photo : news.ro
manifestations


De nouvelles manifestations surviennent contre l'intention du gouvernement de modifier les lois de la justice et la législation fiscale. Des manifestations ont eu lieu à Bucarest ainsi que dans les plus grandes villes de Roumanie, dont Cluj-Napoca, Brasov, Sibiu et Timisoara. Leur slogan: « Nous ne voulons pas être une nation de voleurs! ».


Dimanche soir, des centaines de manifestants se sont rassemblés sur la Place Victoriei de Bucarest, devant le Gouvernement, puis ils ont continué la manifestation devant le Palais du Parlement. Agerpres et la télévision publique TVR estiment que plus de 12 000 personnes ont participé à la marche. Plusieurs figures politiques étaient présentes dans la foule, parmi les manifestants: l'ancien Premier ministre, Dacian Cioloș, l'ancien ministre de la Santé, Vlad Voiculescu, l'ancien ministre de la Justice, Raluca Prună, le premier vice-président du PNL Raluca Turcan, ainsi que des représentants de la platforme România 100, créée par Dacian Cioloș.

Initiés par le ministre de la justice, Tudorel Toader, et soumis au parlement, ces projets législatifs prévoient, entre autres, que l’Inspection judiciaire passe du Conseil supérieur de la magistrature au ministère de la justice et que le chef de l’Etat, Klaus Iohannis, ne soit plus impliqué dans la procédure de désignation des chefs des Parquets.

Le président Klaus Iohannis, la Commission Européenne, ainsi que des milliers de juges et de procureurs ont déjà exprimé leurs inquiétudes face à ces modifications.

 

1 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

Jan-Erik Cardon mar 07/11/2017 - 08:33

Concernant les manifestations du dimanche 5 novembre, il fallait aussi noter la présence de très nombreuses personnalités de l'USR (Uniunea Salvati Romania). Certaines font partie de RO 100 (Dan Barna, Cristian Ghinea, Ionut Mosteanu...), d'autres non. L'USR avait clairement informé au travers des réseaux sociaux que ses membres participeraient à cette manifestation sur les réseaux sociaux, ce qui est une petite révolution culturelle dans ce pays où les partis politiques sont en général non grata dans les manifestations publiques.

Répondre