L'USR sélectionne ses candidats pour les élections au Parlement

Par Grégory Rateau | Publié le 04/12/2018 à 00:00 | Mis à jour le 04/12/2018 à 14:40
Photo : (photo source: Facebook / Uniunea Salvati Romania – USR)
USR-candidates-for-EU-Parliament-elections-photo-USR-on-FB

L'Union sauvez la Roumanie (USR), le deuxième plus grand parti d'opposition en Roumanie par le nombre de membres du Parlement, a sélectionné ses candidats pour les élections au Parlement européen qui se dérouleront en mai 2019.

 



Le député Cristian Ghinea, ancien ministre des fonds de l’Union européenne au sein du cabinet Dacian Ciolos, ouvrira la liste des partis, après avoir obtenu le plus haut score lors des primaires du parti, où tous les membres de l’USR ont pu voter en ligne pour leurs candidats préférés.



Clotilde Armand, membre du conseil local du district 1 de Bucarest, qui était sur le point de remporter les élections pour devenir maire de ce district en 2016, est la deuxième sur la liste. Nicolae Bogdanel Stefanuta, agent de liaison au Parlement européen, est troisième sur la liste.



Au total, 80 candidats se sont présentés aux élections internes, où plus de 5 000 membres de l'USR ont voté.



Le président de l'USR, Dan Barna, a déclaré que le score de son parti aux élections au Parlement européen de l'année prochaine sera sûrement supérieur aux 8,7% obtenus aux élections législatives de 2016. Le parti envisage également de disposer d'une liste commune de candidats avec le nouveau parti fondé par l'ancien Premier ministre Dacian Ciolos.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

source : https://www.romania-insider.com/usr-candidates-2019-eu-parliament-elections/

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale