TEST: 2245

Liberty House obtient le feu vert pour reprendre l’unité ArcelorMittal

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 22/04/2019 à 00:00 | Mis à jour le 22/04/2019 à 00:00
Photo : the company
Liberty House reprend ArcelorMittal roumanie

Le 17 avril, la Commission européenne (CE) a annoncé qu'elle avait approuvé le groupe britannique Liberty House Group en tant qu'acheteur potentiel de plusieurs aciéries ArcelorMittal, notamment ArcelorMittal Galati (anciennement Sidex Galati). ArcelorMittal s'est engagé à vendre les usines afin d'acheter le producteur d'acier italien Ilva, l'un des plus importants d'Europe.

 

 

La Commission a également approuvé la transaction elle-même conformément aux règles de l'UE en matière de concentrations. Liberty House est un groupe sidérurgique contrôlé par l'investisseur américano-britannique Sanjeev Gupta.



En mai 2018, la Commission a approuvé l'acquisition d'Ilva par ArcelorMittal sous certaines conditions. ArcelorMittal devait notamment vendre certaines de ses aciéries à un acheteur approprié. Le groupe Liberty House a ensuite conclu un accord avec ArcelorMittal pour l’achat de ses usines.



En novembre, Gupta a annoncé son intention d’augmenter la production de l’usine roumaine de plus de 50% au cours de la prochaine période, à 3 millions de tonnes par an. Le groupe dispose d'un plan d'investissement de 330 millions d'euros pour les 3 à 5 prochaines années.



"Nous avons clairement l'intention d'augmenter la production annuelle de 2 millions de tonnes d'acier à 3 millions, de redémarrer un four et de moderniser les laminoirs", a déclaré Gupta dans un entretien avec Ziarul Financiar.

 

 

 

 

 

source : https://www.romania-insider.com/liberty-house-greenlight-arcelormittal

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale