Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Les Roumains se précipitent pour acheter du carburant suite à une Fake news

carburant Fake news Roumanie paniquecarburant Fake news Roumanie panique
Écrit par Lepetitjournal Bucarest
Publié le 11 mars 2022, mis à jour le 11 mars 2022

Les Roumains ont fait la queue pour acheter du carburant dans les stations-service du pays mercredi soir, le 9 mars, après que des rumeurs non vérifiées selon lesquelles les prix augmenteraient d'environ un tiers du jour au lendemain ont été diffusées par certains médias locaux.

 

La rumeur était que le prix de l'essence et du diesel monterait à 10-11 RON (2-2,2 EUR) le litre du jour au lendemain en raison de prétendues pénuries. Le 9 mars, les prix du carburant ordinaire en Roumanie se situaient entre 7 et 8 RON le litre, certains carburants premium se vendant à plus de 8 RON le litre.

Jeudi matin, le 10 mars, la plupart des stations-service de Roumanie vendaient encore leur carburant à 7,5-8,5 RON le litre, selon Economedia.ro local.

Le ministre roumain de l'Economie, Virgil Popescu, a assuré que la Roumanie ne faisait actuellement face à aucune pénurie de carburant et qu'il n'y avait aucune raison pour que les prix augmentent à court terme.

Le Gouvernement roumain garantit qu'aucune pénurie de carburant n'est prévue

« J'appelle au calme : inutile de faire la queue. Nous avons suffisamment de stocks, il n'y a donc pas d'arguments pour des augmentations de prix injustifiées et explosives. Ne nous laissons pas entraîner dans une guerre hybride, surtout dans le contexte actuel de sécurité régionale. Comme l'a également annoncé le Premier ministre Nicolae Ciuca, les institutions compétentes lanceront de vastes actions de contrôle dans les stations-service car NOUS N'AUTORISONS PAS LA SPÉCULATION ! N'entrons pas dans le jeu de ceux qui veulent déstabiliser la Roumanie ! a écrit le ministre de l'énergie sur sa page Facebook mercredi soir.

Le Premier ministre Nicoale Ciuca a convoqué une réunion d'urgence au gouvernement jeudi matin pour discuter de cette situation.

 

 

 

 

 

source

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024