Les forêts séculaires de Roumanie seront protégées

Par Grégory Rateau | Publié le 28/05/2020 à 00:00 | Mis à jour le 28/05/2020 à 00:00
Photo : Pexels.com
Les forêts séculaires de Roumanie seront protégées

Les forêts séculaires de Roumanie seront retirées du circuit économique et seront placées sous protection au niveau national, selon le ministre de l'Environnement Costel Alexe.

 



«Nous avons pris une décision nationale: les forêts séculaires de Roumanie quittent le circuit économique et seront à présent entièrement protégées pour les générations futures », a déclaré Alexe vendredi 22 mai lors d'une visite dans la forêt séculaire de Poieni - Schitul Duca dans la région de Iasi.

Le ministre a ajouté qu'un total de 8 364 forêts séculaires seraient placées sous protection d'ici le 15 septembre. Cela signifie que seules les interventions de conservation seront autorisées dans ces forêts.

«Au total, nous parlons de 100 000 hectares, dont 38 000 hectares sont compris dans des zones où aujourd'hui le bois est produit pour la construction et fabriquer de la cellulose. Les 60 000+ hectares restants ne sont que partiellement protégés », a déclaré Costel Alexe.

Les forêts séculaires se trouvent principalement dans les régions de Caras-Severin (19,4%), Neamt (17,1%), Arges (8,6%), Bacau (8,4%), Gorj (7,7%), Valcea (5,9%) et Hunedoara ( 4,9%). Les forêts séculaires les plus anciennes se trouvent dans la région de Dambovița, où leur moyenne d'âge est supérieure à 270 ans, à Caras-Séverin, où leur moyenne d'âge est supérieure à 235 ans, ou à Arad, avec une moyenne de plus de 230 ans, a indiqué le ministère de l'Environnement dans un communiqué de presse.

 

 

 

 

 

 

source

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI et écrivain
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Irina Firuți jeu 28/05/2020 - 16:47

Merci beaucoup, Gregory Rateau! En etes-vous sur? Je serai tres heureuse si c'en etait vrai!

Répondre

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale