Les entreprises devront peut-être payer une taxe allant jusqu'à 100€ par an à la CCIR

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 29/04/2022 à 00:00 | Mis à jour le 29/04/2022 à 00:00
Photo : Bruno /Germany / Pixabay
euro-g0f8327366_640

La Chambre roumaine d'industrie et de commerce (CCIR), une organisation non gouvernementale avec une histoire de 157 ans, obtiendrait plus de 22 millions d'euros des entreprises et des indépendants si un projet de loi prévoyant une contribution individuelle obligatoire pour toutes les personnes morales en sa faveur est approuvé par les législateurs, a rapporté Ziarul Financiar.

 

 

Les grandes entreprises paieraient 100 euros par an, et la contribution des microentreprises serait de 20 euros par an, tandis que les indépendants ne seraient tenus de contribuer que 10 euros par an.

L'argent servira à "repenser le rôle de la Chambre et à lui donner la force de mener des activités de diplomatie économique et de représentation de l'environnement des affaires", "comme cela se passe dans d'autres pays", affirment les initiateurs du projet de loi.

 

La réaction du public a été principalement négative, d'autant plus que la CCIR est supposée bénéficier d'un autre projet de loi controversé qui lui donnerait des droits de propriété complets sur quelques 46 ha de terrain, d'une valeur d'au moins 300 millions d'euros, au sein de Romexpo à Bucarest.

 

Le Conseil national des petites et moyennes entreprises privées de Roumanie (CNIPMMR) a annoncé qu'il rejetait le projet de loi. La CNIPMMR soupçonne que le projet de loi vise à donner à la CCIR un rôle public qui justifierait la cession du terrain à titre gratuit.

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale