TEST: 2245

Le message viral «Tu me manques» reçoit sa réponse à Bucarest

Par Grégory Rateau | Publié le 13/12/2019 à 00:00 | Mis à jour le 13/12/2019 à 00:00
Photo : Facebook/Lights On Romania; photo credit Vladimir Pogonariu
te_astept_message_in_bucharest_-_photo_source_lights_on_romania_on_fb_photo_by_vladimir_pogonariu

Une installation lumineuse épelant le message «Mi-e dor de tine» (tu me manques), dédiée aux Roumains vivant à l'étranger, a été allumée à Londres à la mi-novembre. Plus tard le même mois, il a obtenu une réponse dans la ville roumaine de Cluj-Napoca, lorsque le message «Si mie» (Moi aussi) a été illuminé dans la ville.

 



Le 10 décembre, une autre installation lumineuse a été allumée sur le pont Izvor à Bucarest, cette fois avec le message «Te astept» (je vous attends).



"L'attente est terminée. L’installation de Te Astept (je vous attends) est ici. Ce message est là pour compléter le dialogue entre Mi-e Dor de Tine (I Miss You, Londres) et Si Mie (Me Too, Cluj-Napoca). Il est là pour créer un pont entre ceux qui sont partis et ceux qui sont restés. Il est ici pour être une source de désir, d'émotions et de joie », ont écrit des représentants du festival Lights on Romania sur Facebook.



Le message «Te astept» restera à Bucarest jusqu'au 26 janvier 2020.



Le premier message "Tu me manques" à Londres est devenu viral sur Internet lors du premier tour des élections présidentielles en Roumanie. L'installation est située dans le quartier des affaires de Canary Wharf, à proximité du siège social de Reuters.

 

 

 

 

source

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI, poète et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale