Le gouvernement sous pression pour doubler les allocations familiales

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 02/06/2020 à 18:00 | Mis à jour le 03/06/2020 à 11:17
allocations familiales roumanie
Le Parti social-démocrate de Roumanie (PSD) exhorte le gouvernement libéral à respecter la loi et à doubler l'allocation pour enfants à partir du 1er août, faute de quoi les députés du PSD déposeront une motion de censure.
 
 


"Nous demandons une fois de plus aux libéraux, aux dirigeants, de ne pas voler l'argent des enfants, qui est un droit acquis et devant être payé, comme le dit la loi, à partir du 1er août, tout comme c'est un droit acquis d'augmenter les pensions de 40% le 1er septembre ", a déclaré le porte-parole du PSD, Lucian Romascanu, le 31 mai selon Economica.net.


En décembre dernier, après la chute de leur cabinet par motion de censure, les sociaux-démocrates ont adopté une loi sur le doublement des allocations familiales.


Le président Klaus Iohannis a promulgué la loi, mais le gouvernement a reporté son application jusqu'en août car le projet de loi est intervenu après l'approbation du budget de 2020.


Tout comme dans le cas de la hausse des pensions de 40% prévue pour septembre, le président Iohannis n'a fait aucun commentaire négatif alors que le gouvernement a déclaré qu'il n'y avait pas d'argent.


Dans une nouvelle connexe, Eurostat a publié le 1er juin des statistiques montrant que la Roumanie affectait le plus petit budget par habitant aux prestations familiales (en 2017): 104 EUR par habitant et par an, six fois moins que la moyenne de l'Union européenne.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale