Le gouvernement Dancila a été démis suite à la motion de censure

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 10/10/2019 à 14:02 | Mis à jour le 10/10/2019 à 14:19
Photo : Inquam Photos / George Calin
romania_pm_viorica_dancila_in_parliament_inquam_photos_george_calin

Le Parlement roumain a voté aujourd'hui une motion de censure contre le gouvernement social-démocrate dirigé par le Premier ministre Viorica Dancila. La motion a été adoptée avec 238 votes pour, soit 5 de plus que le minimum requis (233 votes). La motion porte la signature de sénateurs et députés, membres du Parti national libéral, de l'Union sauvez la Roumanie, du Parti du mouvement populaire, de l'Union démocrate magyare de Roumanie, de Pro Romania et de l'Alliance des libéraux et des démocrates. Deux députés du groupe des minorités nationales, un député indépendant et même quatre élus sociaux-démocrates ont également signé la motion.

C’est la première fois depuis mai 2012 et la deuxième fois depuis 30 ans que l’opposition parvient à renverser un gouvernement par une motion de censure.

Les négociations autour de la motion de censure ont été intenses dans les semaines qui ont précédé le vote et le Parti social-démocrate (PSD) au pouvoir, ainsi que l'opposition, ont tenté de convaincre le plus grand nombre de députés possible de les soutenir. Le résultat était incertain jusqu'à ce que les votes aient été comptés et le résultat annoncé.

Alors que le PSD avait enjoint à ses députés à ne pas voter du tout et avait aussi pris contact avec les députés de l'opposition qui avaient initialement signé la motion, leur demandant de changer d'avis, les partis de l'opposition devaient s'assurer que tous leurs députés seraient présents lors du vote et auraient tenté de convaincre même les députés du PSD de voter pour la motion. Un député du Parti du mouvement populaire (PMP) a même reporté une intervention chirurgicale prévue et est venu de Cluj-Napoca en ambulance pour voter en faveur de la motion.
 

Au total, 245 députés ont exprimé leur vote et 242 votes étaient valables, dont 238 pour la motion et 4 contre.

Le gouvernement est maintenant officiellement démis de ses fonctions et le président Klaus Iohannis doit nommer un nouveau Premier ministre pour former un nouveau gouvernement.

 

 

 

Source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale