Le gouvernement a adopté de nouvelles mesures de plafonnement des prix de l’énergie

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 21/03/2022 à 00:00 | Mis à jour le 21/03/2022 à 00:00
Photo : Nita /Pexels
prix énergie

Vendredi 18 mars, le gouvernement a adopté l'Ordonnance d'urgence fixant un nouveau schéma d'appui pour les consommateurs d'énergie qui prévoit le plafonnement des tarifs de l'électricité et du gaz pour un an, à compter du 1er avril.

 

Par rapport au dispositif en vigueur depuis novembre dernier, le prix plafonné du gaz naturel est garanti aux ménages quelle que soit leur consommation mensuelle et la compensation des factures utilisée jusqu'ici ne sera plus appliquée.

Ainsi, pour une consommation effectuée entre le 1er avril 2022 et le 31 mars 2023, le prix final facturé par les fournisseurs d'électricité est de:

  • maximum 0,68 lei / kWh, dans le cas des ménages dont la consommation mensuelle moyenne est inférieure ou égale à 100 KWh
  • maximum 0,8 lei / kWh, dans le cas des ménages dont la consommation mensuelle moyenne est comprise entre 100 kWh et 300 KWh inclus
  • maximum 1 lei / kWh, pour les professionnels

Dans le cas du gaz naturel, pour la consommation réalisée entre le 1er avril 2022 et le 31 mars 2023, le prix final facturé par les fournisseurs de gaz naturel est de:

  • maximum 0,31 lei / kWh, dans le cas des ménages
  • maximum 0,37 lei / kWh, dans le cas des professionnels dont la consommation annuelle de gaz naturel réalisée en 2021 sur le lieu de consommation est de maximum de 50 000 MWh.

Les fournisseurs qui ne respecteront pas ces tarifs seront sanctionnés.

L'impact des mesures d'appui pour les consommateurs domestiques et industriels est estimé à 2,9 milliards d'euros pour cette année.

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale