TEST: 2245

Le complexe Astra RO remporte un prix européen pour son musée innovant

Par Grégory Rateau | Publié le 01/10/2019 à 00:00 | Mis à jour le 01/10/2019 à 00:00
Photo : www.luigimichelettiaward.eu)
astra musée prix européen roumanie

Le complexe du musée national Astra à Sibiu, dans le centre de la Roumanie, a reçu le prix Luigi Micheletti de cette année, qui récompense les musées novateurs du monde de l’histoire, de l’industrie et des sciences contemporaines.

 



Le musée ethnographique d'Astra, en plein air, est le premier en Roumanie à recevoir cette distinction, a expliqué son directeur, Ciprian Stefan.



Les juges ont reconnu le musée roumain comme étant «un musée innovant et créatif à ciel ouvert, organisant son immense et riche collection de manière à mettre en valeur les problèmes actuels tels que les migrations, la durabilité et la biodiversité».



«Le musée est profondément impliqué dans la connexion avec les différentes minorités ethniques, leurs histoires et déploie beaucoup d'efforts pour la compléter par toutes sortes de festivités, de pièces de théâtre et de démonstrations. Le projet Open Heritage est un excellent exemple de l’importance de la collaboration entre des institutions culturelles de différents pays pour le développement de tous les partenaires et du monde des musées en tant que tel. Cela ne peut être réalisé qu'avec un financement correspondant, bien sûr. […] Nous adressons nos sincères félicitations pour ce qui a été accompli jusqu'à présent et espérons voir encore plus d'innovations à l'avenir », peut-on lire dans la déclaration des juges.



Le directeur du musée a expliqué que l’institution qu’il dirigeait "a généré des programmes et des offres culturelles avec lesquels il se démarquait clairement des autres institutions culturelles similaires du pays mais aussi du reste de l’Europe, grâce au message qu’il adressait à la communauté", a rapporté Agerpres.



Astra a accueilli plus de 600 000 visiteurs en 2018 et propose une offre variée d'événements culturels, éducatifs et gastronomiques. Il organise régulièrement des événements où différentes communautés de Roumanie sont présentées. Cette année, il a également accueilli le sommet du Parti populaire européen.



Le musée a été créé en 1963 en mettant l'accent sur l'aspect technique du patrimoine rural roumain, avec sa collection unique de moulins pour la rectification, les pressoirs à huile et à fruits, les scieries et certaines industries paysannes.



Depuis les années 1990, son message a changé. Musée vivant, il conserve sa culture traditionnelle mais met davantage l'accent sur le patrimoine immatériel. Il accueille des foires traditionnelles, des ateliers, des festivals et des spectacles folkloriques ainsi que des conférences, invitant les visiteurs à travailler, apprendre et jouer aux côtés d'artisans, de musiciens et de danseurs. Le riche patrimoine du pays est exposé, y compris celui de tous les groupes ethniques minoritaires.

 

 

source

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI, poète et écrivain
2 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Dani mer 02/10/2019 - 16:37

Tout ce que vous postez c'est plus que merveilleux ...Un gros MERCI 🙏pour faire la publicité sur ma pays natale La Roumanie...peut etre vous allez faire une serie sur la ,,modernité,, de la Roumanie...nous avons des centres villes magnifiques et des boutiques et terrasses très en vogue!😊👍🏻

Répondre
Commentaire avatar

Dani mer 02/10/2019 - 16:28

Tout ce que vous postez c'est plus que merveilleux ...Un gros MERCI 🙏pour faire la publicité sur ma pays natale La Roumanie...peut etre vous allez faire une serie sur la ,,modernité,, de la Roumanie...nous avons des centres villes magnifiques et des boutiques et terrasses très en vogue!😊👍🏻

Répondre

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale