Laurence Auer, nouvelle ambassadrice de France, rencontre Iohannis

Par Grégory Rateau | Publié le 09/10/2020 à 00:00 | Mis à jour le 05/11/2020 à 16:04
Photo : Facebook/Ambasada Franței în România
Laurence Auer, la nouvelle ambassadrice de France rencontre Iohannis

Laurence Auer, la nouvelle ambassadrice de France en Roumanie, a été reçue jeudi dernier au palais de Cotroceni par le président de la Roumanie, Klaus Iohannis. Elle a remis à Monsieur le président ses lettres de créance. Les ambassadeurs agréés de la République tchèque et de la République populaire du Bangladesh ont également été conviés à cette rencontre.

 

Le président Klaus Iohannis a souhaité plein de succès aux nouveaux ambassadeurs et les a assurés du soutien des autorités roumaines dans les actions visant à développer les relations entre la Roumanie et les pays qu'ils représentent.

Lors de la rencontre avec l'Ambassadrice de France en Roumanie, le Président de la Roumanie a salué les relations d'amitié existantes entre la Roumanie et la France, fondées sur des liens historiques, linguistiques et culturels profonds, actuellement englobées dans un partenariat stratégique solide. Dans ce contexte, les deux interlocuteurs ont souligné l'intérêt commun d'actualiser la feuille de route du partenariat stratégique, dans le but de donner un niveau d'ambition plus élevé à la coopération roumano-française tant bilatérale qu'européenne ou internationale.

Madame Auer était auparavant directrice de la culture, de l'éducation, de la recherche et de la coordination des réseaux au ministère des Affaires étrangères, l'une des dernières fonctions qu'elle ait occupé au sein du service diplomatique français.

Elle a également été ambassadrice de France en Macédoine du Nord, entre janvier 2013 et août 2016, et a dirigé l'Institut français au Royaume-Uni, entre septembre 2006 et septembre 2010.

Madame Auer remplace Madame Ramis, qui, à la fin de son mandat dans le pays, a reçu l'ordre national de l'Étoile de Roumanie au grade de Commandeur pour sa «contribution exceptionnelle au développement des relations politiques et diplomatiques».

 

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI et écrivain
6 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

henridestanca ven 09/10/2020 - 10:54

dans un tel article, on ne dit pas : " AUER " mais bien : " Madame Aeur " il ne faut pas avoir beaucoup d'éducation pour rédiger cela comme vous le faites

Répondre
Commentaire avatar

J'ai vérifié ven 09/10/2020 - 17:45

Désolé, mais l'orthographe du nom de l'ambassadrice est bien celui-là ! AUER !!! Je ne comprends pas cette réaction aussi violente !!

Répondre
Commentaire avatar

scoubidou jeu 15/10/2020 - 00:27

Vous etes en dehors de la plaque tout les deux . Je tiens de bonne source que le nom de famille de l,ambassadrice est AHUR et non AUER . Nom de jeune fille HISSANT . Et q,elle aurait prefere s,appeler MARIE DURAND .On sympathise.....

Répondre
Commentaire avatar

KRISS mer 14/10/2020 - 17:28

Voilà bien aujourd’hui le niveau de la franchouillardise qui ose parler « d’éducation » : aveugle panurge devenue, aveuglée d'actes qu’elle ne voit plus et aveuglante bêtise personnelle soumise à la bêtise généralisée voulue par des aigres-fins...de propagande politicarde et donc professionnels bien plus fins que nous! Soit ici, un idiot commentaire que se dit « éduqué » et tout aussi idiote réponse car de telles babioles n’en méritaient même pas! Par contre personne ne remarque sur la photo que notre Ambassadrice, n’a exigé un drapeau français sur le podium derrière elle alors que sont plantés 3 drapeaux UE ! Or pourtant voilà l’essentiel citoyen qui aurait du faire bondir quiconque avec un peu ...d'éducation justement celle du respect au pays qui nous a donné cette incomparable formidable éducation! Sot commentaire réponse inutile peu importe! Se sont ces énormes violences là à notre identité bafouée aujourd’hui que vous auriez du voir avant de passer votre papier avec cette photo! Quand les citoyens français prendront-ils conscience que l’UE et notre Macron et consorts sont PERFIDEMENT en train de nous flouer de notre nationalité par d’imperceptibles petites « violences » vaselinesques à la queue leu leu. Cette AEUR ou AUER ou RER qu'importe, comme beaucoup d'autres elle n'est pas digne de son poste voilà tout! Là est la question et ni l'un ni l'autre ne l'avez perçue!

Répondre
Commentaire avatar

michel mer 13/01/2021 - 19:59

Madame Auer a été reçue au palais présidentiel, les drapeaux de nations étrangère sont mis en place lors d'une réception des présidents de républiques étrangères c'est pour cela que ceux du Bengladesh et Tchèque n'y sont pas non plus . Cependant une ou un ambassadeur n'a rien à exiger devant un président de la république de quelque nationalité que ce soit . Sur le journal officiel de la République française son patronyme est bien celui du titre de cet article .

Répondre
Voir plus de réactions

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale