Vendredi 22 février 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Laura Codruta Kovesi serait soupçonnée de plagiat

Par Grégory Rateau | Publié le 22/01/2019 à 00:00 | Mis à jour le 22/01/2019 à 07:25
Photo : Photo credit: LCV/Shutterstock.com
Kovesi-accusée-de-plagiat

L'Association pour la réforme et l'université alternative (GRAUR), une association locale qui lutte contre le plagiat dans le secteur académique en Roumanie, demandera au ministère de l'Éducation d'annuler sa décision antérieure et de retirer le titre de doctorat, «accordé dans des conditions illégales», à l'ancienne chef de la direction nationale anticorruption (DNA) Laura Codruta Kovesi, selon un communiqué de presse.

 



GRAUR, une association dirigée par Dorin Isoc, affirme qu'après un an de recherche "ils sont en mesure de confirmer que tous les arguments factuels ont été réunis et qu'ils permettent tous de conclure que la thèse de Kovesi a bel et bien été plagiée", a rapporté G4media.ro. L'organe qui a rejeté les allégations de plagiat a admis que 4% du texte avait été plagié et avait donc décidé en toute illégalité que cette part était en dessous des normes acceptables, a déclaré GRAUR.



La thèse de doctorat de Kovesi, intitulée «Combattre le crime organisé par le droit pénal» a été coordonnée par le Professeur Viorel Pasca et présentée à l'Université de l'Ouest de Timisoara en 2011. L'organisme spécialisé dans la supervision de la discipline universitaire, le CNATDCU, a décidé le 8 décembre 2016 que Laura Codruţa Kovesi ne commettait pas de plagiat dans son travail de doctorat.



La commission de spécialistes qui a rendu le verdict était composée du professeur Vlad Constantinescu (faculté de droit de l'Université de Strasbourg), de la professeure Claudia Ghica-Lemarchard (faculté de droit de l'Université de Rennes) et du conférencier Radu Chiriţă (faculté de droit de Babeş-Bolyai). de Cluj-Napoca), les trois étant des spécialistes reconnus dans ce domaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

source : https://www.romania-insider.com/former-dna-anticorruption-head-suspected-plagiarism/

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef du site lepetitjournal.com/Bucarest, chroniqueur à Radio Roumanie Internationale et écrivain
3 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Petrica21 jeu 24/01/2019 - 21:45

Il est vrai que lorsque l'on veut noyer son chien, on l'accuse de la rage! Ici, il s'agit de justifier, après coup, du bien fondé de l'éviction de la procureure en chef...

Répondre
Commentaire avatar

Halewyck mar 22/01/2019 - 18:04

La thèse de doctorat de Kovesi, intitulée «Combattre le crime organisé par le droit pénal» a été coordonnée par le Professeur Viorel Pasca et présentée à l'Université de l'Ouest de Timisoara en 2011. L'organisme spécialisé dans la supervision de la discipline universitaire, le CNATDCU, a décidé le 8 décembre 2016 que Laura Codruţa Kovesi ne commettait pas de plagiat dans son travail de doctorat.La commission de spécialistes qui a rendu le verdict était composée du professeur Vlad Constantinescu (faculté de droit de l'Université de Strasbourg), de la professeure Claudia Ghica-Lemarchard (faculté de droit de l'Université de Rennes) et du conférencier Radu Chiriţă (faculté de droit de Babeş-Bolyai). de Cluj-Napoca), les trois étant des spécialistes reconnus dans ce domaine. La commission de spécialistes qui a rendu le verdict était composée du professeur Vlad Constantinescu (faculté de droit de l'Université de Strasbourg), de la professeure Claudia Ghica-Lemarchard (faculté de droit de l'Université de Rennes) et du conférencier Radu Chiriţă (faculté de droit de Babeş-Bolyai). de Cluj-Napoca), les trois étant des spécialistes reconnus dans ce domaine.

Répondre
Commentaire avatar

Halewyck mar 22/01/2019 - 18:01

La thèse de doctorat de Kovesi, intitulée «Combattre le crime organisé par le droit pénal» a été coordonnée par le Professeur Viorel Pasca et présentée à l'Université de l'Ouest de Timisoara en 2011. L'organisme spécialisé dans la supervision de la discipline universitaire, le CNATDCU, a décidé le 8 décembre 2016 que Laura Codruţa Kovesi ne commettait pas de plagiat dans son travail de doctorat. La commission de spécialistes qui a rendu le verdict était composée du professeur Vlad Constantinescu (faculté de droit de l'Université de Strasbourg), de la professeure Claudia Ghica-Lemarchard (faculté de droit de l'Université de Rennes) et du conférencier Radu Chiriţă (faculté de droit de Babeş-Bolyai). de Cluj-Napoca), les trois étant des spécialistes reconnus dans ce domaine. Einde chatgesprek Typ een bericht...

Répondre