La Vénus présumée découverte en Roumanie suscite la controverse

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 08/01/2020 à 00:00 | Mis à jour le 08/01/2020 à 12:07
Photo : Fundatia Mircea Titus Romanescu Facebook page
venus Piatra Neamt découverte archéologique roumanie controverse
La découverte présumée d'une statue de Vénus datant de 17 000 ans dans un site archéologique près de Piatra Neamt, dans le nord-est de la Roumanie, a suscité une importante controverse après que des journalistes du média Libertatea ont rapporté que la statue aurait été trouvée par deux amateurs, et non par des archéologues professionnels, soulevant de fait des questions sur son authenticité.
 


L'équipe d'archéologues qui était en charge du site a mis en scène la découverte et fait des photos suggérant qu'ils étaient sur place au moment de la découverte de la statue, visant ainsi à rendre cette découverte plus crédible.


Selon les spécialistes interrogés par Libertatea, les circonstances dans lesquelles la statue aurait été trouvée, ainsi que l'impossibilité de dater le matériau à partir duquel la statue aurait été fabriquée, son état presque parfait et le style qui ne correspond donc pas à la période à laquelle l'on présume qu'elle aurait pu être créée, tous ces élèments laissent à suggérer qu'il s'agirait plutôt d'un faux qu'une authentique découverte historique.
 
 

Mircea Anghelinu, professeur à l'Université Valahia de Targoviste et l'un des spécialistes roumains du paléolithique, a expliqué que la statue trouvée à Piatra Neamt ressemblerait beaucoup à la célèbre Vénus de Willendorf et que son style est caractéristique de la période gravettienne, qui s'est terminée il y a environ 21 000 ans. Pendant ce temps, la datation de la couche archéologique où la statue a été trouvée suggère qu'elle daterait de 17 000 ans et qu'elle appartenant ainsi à la période épigravettienne. Cependant, le style des sculptures trouvées à cette époque est très différent.



«La statue de Piatra Neamț fait clairement référence au style gravettien, tandis que la chronologie spécifiée par les découvreurs est beaucoup plus jeune de plusieurs millénaires (17 000 ans), indiquant un contexte épigravettien. Ainsi, par conséquent, il y a deux possibilités: soit la statue est un faux, soit sa datation est fausse! », Conclut-il.
 

 

 

 

 

source

 
lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale