Vendredi 24 janvier 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La Roumanie veut stopper les exportations de grumes en dehors de l'UE

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 09/12/2019 à 00:00 | Mis à jour le 09/12/2019 à 00:00
Photo : Pixabay.com
roumanie gouvernement veut interdire exporations grumes bois en dehors Union européenne

Le gouvernement roumain envisage d'interdire les exportations de grumes (bois) vers des pays qui ne seraient pas membres de l'UE, a déclaré le nouveau ministre de l'Environnement, Costel Alexe, le 5 décembre dernier sur la chaîne d'information Digi24. Il a ajouté qu’une telle mesure ne pouvait pas être prise pour les exportations au sein de l’UE.

 



«Depuis mon arrivée au ministère, j'ai demandé aux collègues de la Direction générale des forêts d'envisager d'interdire les exportations de grumes dans les zones extracommunautaires. Malheureusement, la Commission européenne ne nous permet pas d'interdire l'exportation de grumes ou tout autre type d'exportation dans la zone intracommunautaire. Mais c'est aussi important, car d'importantes quantités de bois partent dans l'espace extra-communautaire », a déclaré le ministre Costel Alexe à Digi24.



Les autorités roumaines s’efforcent de trouver des solutions au problème de la déforestation en Roumanie et de contenir le phénomène de l’exploitation forestière illégale, qui aurait atteint une dimension similaire à celle de l’exploitation forestière légale.



Le président Klaus Iohannis a déclaré jeudi que l'abattage illégal devait être stoppé et qu'il avait demandé au ministre de l'Environnement de proposer des mesures. «Les données sont effrayantes. Une quantité égale au bois coupé légalement est coupée illégalement et cela doit cesser », a déclaré Iohannis.



Le nouveau ministre de l'Environnement a également récemment déclaré qu'il avait analysé les résultats de l'inventaire forestier national (IFN) et que les conclusions étaient alarmantes. Le rapport montre que 38 millions de mètres cubes de bois disparaissent chaque année des forêts roumaines, soit plus du double de ceux récoltés au moyen d’exploitations forestières autorisées (environ 18 millions de mètres cubes). Le ministre a également déclaré qu'il était convaincu que le rapport était exact. Les conclusions du NFI avaient été tenues secrètes par le gouvernement précédent et contestées par les associations locales de propriétaires forestiers. Les statistiques officielles fournies jusqu’à présent par les autorités étatiques montraient un niveau beaucoup plus bas d’exploitation illégale en Roumanie.

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

naturel lun 09/12/2019 - 09:35

c'est déjà tard ou trop tard. La chine et l'Europe ont déjà pillé une grande partie des magnifiques forêts roumaines. la corruption de certaines sociétés roumaines, de la gestion politique et de la corruption au sein de l'attribution de certains marchés ont fait le reste. Le fait de ne pouvoir gérer son propre pays à cause des lois européennes montre bien le gigantesque piège et l'inefficacité de cette Europe et le gigantesque scandale du lobbying de l'industrie du bois mais aussi de la chimie, de l'énergie... Ce genre de frein imposé par l'Europe signifie heureusement sa fin à moyen terme mais aussi malheureusement la montée vertigineuse du populisme.

Répondre

Communauté

COUPLE FRANCO-ROUMAIN - Oana et Aurélien

Pour cette rentrée 2020, notre rédaction est allée à la rencontre de Oana et d'Aurélien, une Roumaine et un Français vivant en Roumanie, qui, ensemble, ont décidé de monter un food-truck "Amis de la F

Expat Mag

EXPO

Les expositions à ne pas manquer en France en 2020

Vous avez prévu un séjour en France en 2020 et vous avez envie d’en profiter pour faire des expos ? On a sélectionné pour vous les évènements culturels à ne pas manquer à Paris et en province