TEST: 2245

La Roumanie enregistre une hausse de salaire nette à 2 chiffres

Par Grégory Rateau | Publié le 13/02/2019 à 00:00 | Mis à jour le 13/02/2019 à 00:00
Photo : Shutterstock
Roumanie enregistre hausse salaire à 2 chiffres

La Roumanie enregistre une hausse de salaire nette moyenne à deux chiffres pour sa troisième année consécutive.

 

 

Le salaire net moyen en Roumanie a atteint 2 957 RON (635 EUR) en décembre 2018 et a augmenté de 12,5% en valeur nominale par rapport à décembre 2017, selon les données publiées par l'Institut national de statistique (INS).

 

Le taux de croissance réel était de 8,9% après déduction de l’inflation.

 

Le salaire net moyen le plus élevé en décembre concernait le secteur des services informatiques, à savoir 6 888 RON (1 481 EUR), mais la croissance nominale dans ce secteur n’était que de 5,4%. Parallèlement, les taux de croissance les plus élevés de décembre 2018 par rapport à décembre 2017 ont été enregistrés dans les secteurs de la foresterie (+ 32,4%), des soins de santé et de l'assistance sociale (+ 29,7%) et de l'éducation (+ 25,1%).

 

Le salaire net mensuel moyen pour l'ensemble de l'année 2018 était de 2 696 RON (579 EUR), en hausse de 13,1% par rapport à 2017, en valeur nominale, et de 11,4% en valeur réelle. Les taux de croissance les plus élevés ont été enregistrés dans les secteurs de la santé et de l’éducation, respectivement 57% et 51%.

 

Le salaire net dans l'ensemble de l'économie a augmenté à un taux à deux chiffres au cours des trois dernières années et, en termes réels, il a augmenté de 44% par rapport à 2015.

 

 

 

 

 

 

 

 

source : https://www.romania-insider.com/romania-double-digit-wage-growth

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI, poète et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale