La population a atteint son niveau le plus bas depuis un siècle en RO

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 02/09/2019 à 00:00 | Mis à jour le 02/09/2019 à 00:00
démographie en baisse roumanie immigration émigration

La Roumanie comptait 19,4 millions d'habitants au début de 2019, soit 125 500 habitants de moins qu'en janvier 2018.

 



C'est la population la plus basse depuis 1967, a commenté Andrei Rădulescu, directeur de l'analyse macroéconomique à Banca Transilvania, cité par Ziarul Financiar.



L’augmentation naturelle négative a été la principale cause de ce déclin, mais la migration a également contribué à cette baisse.



Au cours de l’année écoulée, le nombre de personnes décédées a dépassé le nombre de naissances de 75 729 personnes. Dans le même temps, 238 000 personnes ont émigré et 181 000 autres (immigrants) ont choisi de s'installer en Roumanie.



Les immigrés sont les personnes qui s'installent depuis plus de 12 mois en Roumanie, qu'il s'agisse d'étrangers ou de Roumains ayant vécu plus de 12 mois ailleurs. De même, les émigrés sont ceux qui, ayant séjourné plus de 12 mois en Roumanie (qu'ils soient Roumains ou étrangers), choisissent de s'établir pendant plus de 12 mois à l'étranger.



Par ailleurs, le processus de vieillissement démographique s'est approfondi, comme en témoigne l'augmentation de la part de la population âgée (de 65 ans et plus). L'indice du vieillissement démographique est passé de 116,3 (le 1er janvier 2018) à 118,8 (le 1er janvier 2019) des personnes âgées à 100 jeunes. La part de la population âgée de 0 à 14 ans est restée à 15,6%, tandis que la part de la population âgée de 65 ans et plus a enregistré une augmentation de 0,3 point de pourcentage, pour atteindre 18,5%.

 

 

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale