TEST: 2245

La police aidera l'Église orthodoxe à transmettre la lumière sainte

Par Grégory Rateau | Publié le 16/04/2020 à 00:00 | Mis à jour le 16/04/2020 à 00:00
religion roumanie Pâques coronavirus
Le ministère roumain de l’intérieur a conclu un accord avec l’Église orthodoxe roumaine pour former des équipes mixtes qui distribueront la Sainte Lumière lors de la nuit de Pâques. Les autorités ont également autorisé l'Église à distribuer du pain béni aux croyants durant la journée du vendredi et du samedi prochain.
 
 


"Afin d'apporter un soulagement spirituel à tous ceux qui traversent des moments difficiles, nous aiderons l'Église orthodoxe à distribuer la Sainte Lumière le soir de Pâques", a annoncé le ministre de l'Intérieur Marcel Vela le jeudi 14 avril au soir. La Sainte Lumière sera également distribué aux hôpitaux et aux centres de quarantaine.


Vela a annoncé que les mesures prévues dans les ordonnances militaires concernant l'éloignement social devront être strictement observées même durant la nuit de Pâques. Entre autres, la formation de groupes de plus de trois personnes sera formellement interdite.


L'Église orthodoxe sera également autorisée à distribuer le pain béni le Jeudi Saint, le vendredi 17 avril et le samedi 18 avril, de 7h00 à 17h00 dans toutes les paroisses, dans des endroits spécialement aménagés pour cette célébration. Les églises et les bénévoles qui distribueront le pain doivent respecter les mêmes règles de sécurité que celles appliquées dans les supermarchés.

 
Les gens seront autorisés à se rendre sur les lieux où le pain est distribué mais ils devront obligatoirement remplir et porter sur eux une déclaration à cet égard.


Le président roumain, Klaus Iohannis, a signé mardi 14 avril le degré de prolongation de l'état d'urgence dans le pays pour 30 jours supplémentaires afin de limiter la propagation du COVID-19. Il a exhorté les citoyen à respecter les restrictions imposées par les autorités.


Tous les événements publics, y compris le service religieux, sont actuellement interdits en Roumanie, ce qui signifie que les croyants ne seront pas autorisés à assister au service de Pâques, une mesure sans précédent dans le pays.


De grandes foules se rassemblent généralement dans les églises et à travers tout le pays durant la nuit de Pâques pour prendre et distribuer la Sainte Lumière. Cependant, dans de telles circonstances, il est presque impossible d'observer les mesures de sécurité et de distance sociale imposées pour empêcher la propagation du coronavirus. Ainsi, les autorités sont restées très fermes en ne permettant pas aux gens d'aller à l'église le soir de Pâques.


Malgré les restrictions, certaines personnalités publiques, y compris des prêtres qui jouissent d'un haut niveau de popularité dans les réseaux sociaux et les médias, ont exhorté les Roumains à ignorer l'interdiction et à se rendre à l'église le soir de Pâques.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI, poète et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale