Kovesi bénéficie d'un soutien international accru

Par Grégory Rateau | Publié le 20/02/2019 à 00:00 | Mis à jour le 20/02/2019 à 07:54
Photo : Inquam Photos / Octav Ganea
Kovesi soutien international accru poste procureur européen

Les trois principales forces politiques du Parlement européen, le Parti populaire européen (PPE), les Socialistes et Démocrates (S & D) et l'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (ALDE), ont déclaré soutenir la candidature de la Roumaine Laura Codruta Kovesi au poste de procureur européen.

 



Ancien procureur de la Direction nationale anti-corruption (DNA) de la Roumanie, Kovesi a envoyé un Premier ministre, plusieurs ministres et députés derrière les barreaux pour corruption puis elle a été démise de ses fonctions à la suite des efforts de la coalition au pouvoir en Roumanie, en 2018. Elle fait actuellement l'objet d'une enquête sur des allégations d'abus de pouvoir, de corruption et de faux témoignage. L'unité spéciale chargée de cette enquête a été créée l'année dernière par la coalition au pouvoir à Bucarest malgré les objections de la Commission européenne, de la Commission de Venise et des associations de magistrats locaux.

 



Bien que les responsables européens n'aient pas commenté l'enquête visant Kovesi en Roumanie, ils ont réitéré leur soutien à son égard et exhorté les autorités de Bucarest à cesser d'essayer de bloquer son rendez-vous pour se présenter devant le Parlement européen.

 



Le Néerlandais Frans Timmermans, premier vice-président de la Commission européenne et candidat S & D à la présidence de la CE, a exprimé son soutien à Kovesi et à la lutte contre la corruption en Roumanie.



"Il ne peut y avoir de relâche dans la lutte contre la corruption en Roumanie", a déclaré Timmermans dans une interview à Euronews. «Il ne peut y avoir d’amnistie pour les politiciens corrompus qui ont été condamnés devant les tribunaux. J’ai été assez brutal avec les Roumains sur ce sujet et je continuerai à être clair là-dessus », a-t-il ajouté.



«Dans mon combat contre la corruption, selon mon expérience, Kovesi a fait un excellent travail au fil des années. La seule chose dont je puisse témoigner, c’est que je l’ai vue au travail et que je pense qu’elle est une excellente procureur. Elle a fait un travail très courageux en Roumanie », a déclaré Timmermans dans l’interview d’Euronews.



«Il ne peut y avoir de relâche dans la lutte contre la corruption en Roumanie».


 

Le vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans, a félicité la candidate et a déclaré que la lutte contre la corruption se poursuivrait.



Les dirigeants européens de l'ADLE ont reproché aux autorités roumaines d'essayer d'empêcher Kovesi de comparaître devant le Parlement européen.

 

«Nous sommes consternés par les attaques perpétrées contre l'un de nos meilleurs candidats. Nous craignons qu'elles ne portent atteinte à l'intégrité du processus de sélection», lit-on dans une lettre envoyée par le président de l'ADLE, Guy Verhofstadt, la première vice-présidente, Sophie in 't Veld ainsi qu'Antonio Tajani, le président du Parlement européen.



"Il a été choquant d'apprendre qu'une assignation à comparaître émise contre Kovesi pourrait l'empêcher d'assister aux audiences du Parlement européen", poursuit la lettre. Les dirigeants de l'ADLE exhortent le président du PE à se faire entendre pour défendre le processus de sélection et les autorités roumaines à garantir que Kovesi puisse comparaître devant le Parlement européen. «Tant qu'elle n'a été accusée de rien, encore moins condamnée, elle ne peut être privée de ses droits», conclut la lettre.



Les représentants du Parti populaire européen (PPE), la plus grande force politique du Parlement européen, ont également déclaré que Kovesi avait l'expérience nécessaire pour assumer le poste de procureur en chef européen.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

source : https://www.romania-insider.com/romania-kovesi-support-european-prosecutor

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale