Les enfants roumains âgés de 12 à 15 ans peuvent être vaccinés contre le COVID-19

Par Grégory Rateau | Publié le 01/06/2021 à 00:00 | Mis à jour le 01/06/2021 à 00:00
Photo : Gov.ro
valeriu gheorghita déclare la vaccination autorisée pour les enfants roumains

Valeriu Gheorghiţă, président du Comité national de coordination de la vaccination anti-COVID en Roumanie, espère que la plate-forme de programmation sera préparée, le lundi 31 mai, pour la programmation de la vaccination des enfants entre 12 et 15 ans, à travers les comptes des parents.

 

1 million de doses supplémentaires de vaccin produites par Pfizer sont attendues en Roumanie le 31 mai.

«L'Agence européenne des médicaments a recommandé l'autorisation du vaccin COVID-19 de Pfizer-BioNTech pour les enfants âgés de 12 à 15 ans. Nous serons prêts à démarrer cette étape de vaccination la semaine prochaine. Une fois toutes les étapes préalables à cette étape prêtes, ce qui signifie signer l'autorisation de la Commission européenne, traduire le résumé des caractéristiques du produit en roumain, le publier sur le site Web de l'Agence nationale des médicaments et des dispositifs médicaux, puis une instruction sera émise à cet égard, à travers laquelle la phase de vaccination pour Les enfants de 12 à 15 ans débuteront officiellement. Bref, la même infrastructure, les mêmes centres de vaccination, les deux centres fixes, les cabinets de médecine familiale, les marathons de vaccination, les centres de service au volant sont accessibles avec ou sans rendez-vous. La plateforme de programmation est en cours d’optimisation; nous espérons que le lundi 31 mai, elle sera prête à autoriser déjà la programmation via le compte des parents» selon les déclarations de G Heorghiţă lors d'une conférence de presse (Economica.net)

 

 

 

 

 

source

Sur le même sujet
grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI et écrivain
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

vivadest mar 01/06/2021 - 11:35

Rêvez toujours, le Nuremberg 2, ses 1000 avocats et 10.000 médecins, risque de vous rattrapez dans 6 mois, non? Je suis passée la semaine dernière devant le centre de dépistage de Lipscani....totalement désert! Cette campagne de vaccination ressemble de plus en plus, à la méthode Couë!

Répondre

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale