Deux femmes se sont mariées à Bucarest, une première en Roumanie

Par Grégory Rateau | Publié le 18/07/2022 à 00:00 | Mis à jour le 18/07/2022 à 07:05
Deux femmes se sont mariées lors de la Gay pride

Le premier mariage homosexuel de Roumanie a été célébré ce mois-ci entre deux femmes à Bucarest. Georgiana et Evie se sont mariées le samedi 9 juillet (jour de la Bucharest Pride March), au bureau de l'état civil du secteur 5, à Bucarest, après avoir réalisé qu'elles pourraient profiter d'un vide juridique qui leur permettrait de célébrer enfin le mariage qu'elles espéraient. C'est la première fois qu'un couple de même sexe se marie en Roumanie, car le mariage est toujours illégal pour les couples homosexuels.

 

Le mariage a été rendu possible du fait qu'Evie est transgenre et n'a pas encore changé son sexe sur sa carte d'identité, lui permettant ainsi d'épouser légalement une autre femme.

La journaliste et artiste Oana Maria Zaharia, écrivant pour VICE Roumanie, a assisté au mariage et a décrit cet événement comme étant "sans précédent dans la communauté LGBTQ+ en Roumanie".

Selon elle, dans les jours qui ont précédé le grand jour, le couple a fait ses recherches et lu les lois roumaines concernant la discrimination fondée sur le sexe, l'orientation sexuelle et l'identité, afin qu'elles soient prêtes si elles rencontraient une résistance.

Sur la base des lois, elles auraient dû être accueillies assez facilement. Cependant, ce n'était malheureusement pas le cas.

Aussitôt, la personne en charges de vérifier leurs papiers a informé le couple et leurs invités qu'ils ne seraient pas autorisés à entrer et qu'ils devraient attendre que l'officier d'état civil sorte et leur parle.

L'officier d'état civil est sorti et a dit aux mariées qu'il ne pourrait pas les marier à moins que "Monsieur" ne rentre chez lui et ne revienne "habillé comme un homme" et que "c'est la Roumanie ici et qu'il n'y a pas d'hommes en robes". Le couple et leurs invités se sont disputés avec lui, expliquant qu'il n'avait aucune assise légale pour proférer de telles paroles discriminantes.

Cela a pris du temps, mais finalement, l'officier a abandonné, et après une dispute ultérieure au sujet des photographies, que les invités ne seraient pas autorisés à prendre, les deux femmes ont été finalement mariées.

Evie et Georgiana se sont rencontrées en octobre 2021 et ont décidé de se marier cette année.

"Nous avons prévu de nous marier à la hâte parce qu'Evie a décidé qu'elle allait changer de sexe sur sa carte d'identité et qu'après cela, nous ne pourrions plus nous marier", a déclaré Georgiana pour la journaliste. "Au départ, elle voulait juste changer son nom sur sa carte d'identité et non son sexe, mais la guerre a éclaté en Ukraine et notre perspective a un peu changé », a-t-elle ajouté.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

source

Sur le même sujet
grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI et écrivain
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

ciprian.muller@free.fr mar 19/07/2022 - 07:42

« Au départ, elle voulait juste changer son nom sur sa carte d'identité et non son sexe, mais la guerre a éclaté en Ukraine et notre perspective a un peu changé » 😂😂😂😂😂

Excelent ! 

Répondre

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale