Des travailleurs sri-lankais bloqués à l'aéroport de Bucarest

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 26/05/2020 à 00:00 | Mis à jour le 26/05/2020 à 09:59
Photo : Facebook/Violeta Alexandru
travailleurs sri-lankais Bucarest
Des dizaines de citoyens sri-lankais qui travaillaient dans une usine textile à Botosani, dans le nord-est de la Roumanie, ont été transportés dimanche soir dans le principal aéroport de Bucarest, car on leur avait annoncé qu'ils seraient rapatriés. Cependant, aucun vol n'était prévu pour eux, ils ont donc été bloqués à l'aéroport pendant plusieurs heures, a rapporté Digi24 local.
 


Les citoyens sri-lankais travaillaient dans une usine textile à Botosani. À un moment donné, l'un d'eux a été infecté par le oronavirus (COVID-19), et tous ont été placés en quarantaine institutionnalisée pendant trois semaines. Entre-temps, on leur a dit qu'ils pouvaient retourner dans leur pays d'origine, car ils avaient tous été licenciés.

Dimanche, deux bus ont transporté les 36 travailleurs sri-lankais vers le principal aéroport de Bucarest à Otopeni. Cependant, comme les aéroports du Sri Lanka sont fermés, aucun avion commercial ne vole là-bas. Aucun vol de rapatriement n'était prévu pour les travailleurs sri-lankais. Ils sont donc restés à l'aéroport pendant plusieurs heures.

On ne sait pas encore qui a dit aux travailleurs qu'ils pouvaient retourner dans leur pays d'origine. Selon les médias, le transport vers l'aéroport a été organisé par la préfecture de Botosani.

La ministre du Travail Violeta Alexandru s'est rendue à l'aéroport pour vérifier la situation et trouver des solutions pour les 36 travailleurs actuellement dans l'attente et la confusion. Elle a déclaré qu'elle vérifierait leur départ de Botosani, ainsi que les raisons pour lesquelles ils avaient été licenciés, selon Digi24.

Les 36 travailleurs ont finalement été hébergés dans un hôtel près de l'aéroport.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale