Des stades de football rénovés en RO pour le Championnat UEFA 2020

Par Grégory Rateau | Publié le 20/02/2019 à 00:00 | Mis à jour le 20/02/2019 à 00:00
Photo : Facebook/Compania Nationala de Investitii)
steaua_stadium_planning_-_photo_compania_nationala_de_investitii_on_fb

La Société nationale d’investissement (CNI) de Roumanie a dévoilé ses projets d’organiser, dans ses quatre stades de football, des matchs à Bucarest pour le Championnat UEFA 2020.

 

 



Le stade Steaua fera ainsi l'objet d'une rénovation importante. La zone dédiée à l'ensemble du stade, y compris les installations connexes, augmentera de 12 000 mètres carrés.



"La surface construite a augmenté de 12 000 m² pour atteindre 82 000 m². Le nouveau projet facilite une meilleure vue et un meilleur accès au stade pour les spectateurs. Les bases d'entraînement ont été maintenues dans le complexe, tout en augmentant le nombre de places de stationnement à plus de 570," déclare CNI à Mediafax.



Le deuxième stade sur la liste des investissements de la Société nationale est le stade national de rugby "Arcul de Triumf". Le stade reconstruit aura une capacité de 8 207 sièges et la valeur des travaux à exécuter est d'environ 24 millions d'euros, TVA comprise.



Le troisième stade où les travaux de réhabilitation auront lieu est le stade Giuleşti, également connu sous le nom de "Valentin Stănescu". La capacité du stade sera de 14 000 places. La valeur des travaux s'élève à environ 29 millions d'euros, TVA incluse.



Le stade Dinamo, qui figure également sur la liste des investissements de CNI, ne sera pas réhabilité en raison de difficultés juridiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

source : https://www.romania-insider.com/romania-projects-euro-2020-stadiums

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale