Des masques gratuits pour tous les élèves et enseignants de Roumanie?

Par Grégory Rateau | Publié le 25/08/2020 à 00:00 | Mis à jour le 25/08/2020 à 00:00
Photo : Photo de cottonbro provenant de Pexels
gouvernement ne peut absolument pas fournir de masques faciaux à tous les étudiants et enseignants de Roumanie

Le gouvernement ne peut absolument pas fournir de masques faciaux à tous les étudiants et enseignants de Roumanie, a déclaré la vice-première ministre Raluca Turcan lors d’une conférence de presse le 22 août dernier.

 

Elle a ajouté que chaque école disposera de désinfectants et d'une réserve de masques pour les enfants pauvres ou pour ceux qui oublient leurs masques à la maison.

Il existe des catégories défavorisées qui bénéficient de masques gratuits offerts par l'État, grâce à l'achat effectué par le ministère de la Santé. Du point de vue du gouvernement, nous mettons de l'argent à la disposition des autorités publiques locales pour constituer un stock minimum de masques et de désinfectants dans chaque école, pour certaines situations. Disons qu'un enfant oublie son masque, ou qu'il est issu d'une famille pauvre, qui n'a plus de masque, mais il est absolument impossible pour le gouvernement de fournir des masques à tous les enfants de ce pays et à tous les enseignants ", A déclaré Turcan, selon Agerpres.

Pendant ce temps, le Conseil national des étudiants affirme que les étudiants ont besoin de matériel de protection lorsqu'ils retourneront à l'école pour réduire le risque d'infection au COVID-19.

"Le gouvernement roumain a le devoir de fournir ces matériaux de protection, comme il l'a promis en mois d'avril de cette même année", a déclaré le Conseil national des étudiants dans un communiqué.

Le Gouvernement a promis de distribuer des masques aux familles pauvres lorsqu'il a imposé l'utilisation de masques dans les lieux publics, à l'intérieur. Cependant, aucun masque n’a encore été distribué car la firme qui a remporté cet appel d’offres organisé par le ministère de la Santé ne les a pas encore livrés.

Le 25 juin, une société contrôlée par l'investisseur canadien Michael Topolinski a remporté l'appel d'offres organisé par le ministère de la Santé pour la livraison de 115 millions de masques faciaux à des familles pauvres en Roumanie. Des litiges juridiques ont retardé la procédure.

Dimanche 23 août, le Premier ministre Ludovic Orban a déclaré que le ministère de la Santé annulerait le contrat attribué à la société Topolinski s’il ne commençait pas à livrer les masques à partir de cette semaine. Pendant ce temps, Topilinski a déclaré que son entreprise avait payé la garantie d'exécution du contrat vendredi et que le contrat était en bonne voie, selon G4Media.ro.

 

 

 

 

source

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI et écrivain
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale