DEFENSE - Le bouclier antimissile opérationnel

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 12/05/2016 à 22:00 | Mis à jour le 06/01/2018 à 22:00

Le bouclier antimissile américain de Deveselu, dans le sud de la Roumanie, a été inauguré hier, en présence du secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg et de l'adjoint au secrétaire américain de la Défense, Robert Work. Le Permier ministre roumain, Dacian Ciolo? et de son ministre de la Défense, Mihnea Motoc, étaient également présents. Cette base est une pièce clé dans l'arsenal défensif de l'OTAN en Europe.

Photo : www.hotnews.ro 

Formé de missiles intercepteurs de type SM-2, elle sera officiellement intégrée dans le système de défense de l'Otan lors du sommet de Varsovie, en juillet. ''Il s'agit d'une croissance significative de la capacité de défense des alliés européens face à la prolifération des missiles anti-balistiques qui proviennent de l'extérieur de la zone euro-atlantique'', a déclaré M. Stoltenberg. Depuis plusieurs mois, la Russie dénonce la mise en place de ce dispositif car elle estime qu'il menace l'équilibre des forces stratégiques. Mercredi, le ministère russe des Affaires étrangères a estimé que celui-ci violait le traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire. ''Ce système n'a pas été conçu pour saper la capacité militaire de la Russie, mais il est tout simplement défensif'', a insisté Robert Work. Le site de Deveselu, qui a coûté environ 700 millions d'euros, n'est qu'une partie du système de défense de l'OTAN en Europe. Il fait partie de la deuxième phase de ce projet, après le déploiement d'un radar en Turquie et de quatre navires Aegis dotés de capacités de défense antimissile à Rota, en Espagne. La troisième phase vise la mise en place d'un système de défense antimissile en Pologne. Les travaux sur le site de Redzikowo, qui débutent aujourd'hui, devraient être achevés fin 2018.

La rédaction (www.lepetitjournal.com/Bucarest) Vendredi 13 mai 2016

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale