Mardi 25 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

De nouveaux musées RO rejoignent la plate-forme Google Arts et culture

Par Grégory Rateau | Publié le 13/06/2019 à 00:00 | Mis à jour le 13/06/2019 à 00:00
Photo : Max Pixel
nouveaux musées roumains rejoignent la plate-forme Google Arts et culture

Google Arts & Culture, la plateforme en ligne offrant un accès au patrimoine historique et culturel du monde entier, a ajouté quatre nouveaux partenaires de Roumanie.

 



Il s’agit du musée national Cotroceni à Bucarest, du château de Peleş, du complexe du musée national Molde à Iaşi et de l’Association Semne Cusute. Les quatre entités ont numérisé leurs collections d'art et les ont publiées sur Google Arts & Culture.



Le château de Peleş (photo), l'un des plus beaux et des plus visités du pays, présente cinq expositions consacrées à l'édifice et aux collections d'art qu'il possède, allant de la peinture à l'argenterie et aux objets en bois. Parmi celles-ci, deux expositions sur l'histoire, l'architecture et les intérieurs du château.



Le musée Cotroceni présente deux expositions, l'une consacrée à l'histoire du lieu et l'autre à l'art roumain, intitulée "La peinture roumaine au XXe siècle".



Le complexe muséal de la Moldavie présente cinq expositions d'art numérique, la plus importante présentant la première collection d'art en Roumanie. L’association Semne Cusute a ajouté à son tour une exposition consacrée à l’art de coudre des chemises roumaines traditionnelles.



La plate-forme Google Arts & Culture compte actuellement 17 partenaires roumains. Une partie des expositions sera présentée lors de l'Année européenne du patrimoine culturel, une initiative célébrant la culture européenne. Une nouvelle interface, intitulée Culture Connects Us, rassemblera des histoires et des images à 360 degrés de 800 musées de toute l'Europe, en plus des œuvres d'art déjà présentes. Parmi celles-ci figureront des expositions roumaines telles que celles du musée Cotroceni ou de l'association Semne Cusute, mais également des images du palais du Parlement.



Au total, Google Arts & Culture regroupe plus de 1 800 institutions culturelles dans 80 pays et plus de 2 000 expositions en ligne.

 

 

 

 

 

 

source

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef du site lepetitjournal.com/Bucarest, chroniqueur à Radio Roumanie Internationale et écrivain
0 Commentaire (s)Réagir