COVID-19 - Le nombre quotidien de cas a atteint son plus haut niveau depuis cinq mois

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 27/07/2022 à 00:00 | Mis à jour le 27/07/2022 à 00:00
 Le nombre quotidien de cas a atteint son plus haut niveau depuis cinq mois

La Roumanie a enregistré 12 353 cas de Covid-19 au cours des dernières 24 heures, le nombre le plus élevé depuis le 22 février, lorsque 14 775 cas ont été signalés.

 

Les cas signalés le 26 juillet ont été enregistrés après la réalisation de 34 921 tests : 6 491 tests PCR et 28 430 tests rapides.

Au total, 3 445 malades du Covid-19 ont été admis dans les hôpitaux du pays, soit 53 de plus que la veille, tandis que 215 patients ont été admis dans les unités de soins intensifs, soit 11 de plus que la veille.

Dans le même temps, entre le 25 juillet (10h00) et le 26 juillet (10h00), 32 décès ont été signalés.

Le pays pourrait voir quelque 70 000 cas la semaine prochaine, avec une moyenne de 10 000 cas par jour, a déclaré le ministre de la Santé Alexandru Rafila lors d'une conférence de presse le 26 juillet. Au cours de la semaine écoulée, 44 489 cas ont été enregistrés.

Les hôpitaux ont un taux de remplissage inférieur par rapport aux vagues précédentes de la pandémie, ce qui montre une gravité moindre de la variante, a expliqué le ministre. Les lits d'hôpitaux pour les patients de Covid-19 sont actuellement remplis à 14-15%, tandis que dans les unités de soins intensifs, ils sont remplis à 11%, a-t-il déclaré.

Les autorités s'emploient à augmenter le nombre de centres d'évaluation du Covid-19 et à allonger leur calendrier.

Étant donné qu'un quart des cas sont enregistrés à Bucarest, des discussions auront lieu avec les responsables des hôpitaux de Bucarest pour s'assurer que les hôpitaux et les centres ambulatoires soient prêts, a déclaré Rafila.

Le ministre a également déclaré que l'institution qu'il dirige ne peut pas rendre le port du masque obligatoire, mais qu'un effort du public est nécessaire, et a conseillé le port du masque dans les lieux intérieurs ou les transports publics. « Nous devrions avoir une certaine solidarité. Le rendre obligatoire pourrait ne pas fonctionner. S'il n'est pas porté correctement, le masque ne sert à rien.

Les autorités travailleront à la rédaction de la législation nécessaire pour avoir des centres de vaccination au sein des unités médicales, a également expliqué le ministre. « À l'automne, lorsqu'un vaccin modifié sera disponible, nous aimerions qu'un maximum de citoyens se fassent vacciner.

 

 

 

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale