COVID-19: Des experts de la santé inquiets face à une 3ème vague

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 01/03/2021 à 00:00 | Mis à jour le 01/03/2021 à 00:00
Photo : torstensimon / Pixabay
covid-19 troisième vague roumanie

Un processus de vaccination rapide peut entraîner une augmentation moins importante du nombre de cas de coronavirus, a déclaré Alexandru Rafila, représentant de la Roumanie auprès de l'OMS et député du Parti social-démocrate (PSD), à la chaîne de télévision Antena 3.

 

«Nous avons une compétition entre la rapidité de la campagne de vaccination et l'augmentation potentielle du nombre de cas. Plus nous parviendrons à vacciner rapidement, plus l’augmentation sera faible; cela ne dépend pas que de nous; cela dépend aussi des doses de vaccin qui arrivent en Roumanie », a-t-il expliqué.

Il a évoqué une potentielle augmentation du nombre de cas de Covid-19 alors que l'Institut national de la santé publique (INSP) a publié une analyse décrivant trois scénarios possibles: avec une augmentation de 1% par jour, le pays enregistrerait 3300 cas quotidiens d'ici le 20 mars; avec une augmentation de 2% par jour, il y aurait 4 600 cas quotidiens; et avec une augmentation de 4% par jour, il y aurait 8 900 cas par jour.

«Personnellement, je pense que nous serons quelque part entre le scénario avec 4 500 cas et la situation actuelle, quelque 3 000 cas par jour en moyenne», a déclaré Rafila.

Il a également fait valoir que les gens doivent continuer à respecter les mesures mises en place pour lutter contre la pandémie.

Le vendredi 26 février, la Roumanie a enregistré le près de 3.700 nouvelles contaminations en 24 heures.

À son tour, l'ancien ministre de la Santé Nelu Tătaru a fait valoir que la Roumanie ne pouvait pas échapper à une troisième vague de COVID-19 et que les restrictions actuelles devraient rester en place.

«L’Europe se prépare pour une troisième vague, et je ne pense pas que nous puissions échapper à cette vague, mais c’est à nous de la gérer. Les mêmes restrictions demeurent, les mêmes précautions; nous sommes dans une saison où nous avons un vaccin, nous avons vacciné le premier groupe [e.n. professionnels de la santé], nous sommes dans le deuxième groupe, nous avons le personnel médical vacciné à 90-95%, nous avons une baisse des infections du personnel hospitalier de 87%; Je pense que nous regardons la troisième vague différemment mais, du point de vue des précautions, elles devraient rester les mêmes », a déclaré Tătaru à la chaîne de télévision B1 TV.

La Roumanie a commencé la campagne de vaccination le 27 décembre de l'année dernière. Elle est actuellement dans la deuxième phase, ciblant les groupes vulnérables et le personnel des domaines essentiels, la première phase ayant couvert les professionnels de la santé. Au 28 février, environ 1.5 millions de doses de vaccin contre le COVID-19 étaient administrées.

 

 

 

 

 

source

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale