Mercredi 2 décembre 2020

COVID-19 - 255 localités de Roumanie sont passées en "scénario rouge"

Par Grégory Rateau | Publié le 21/10/2020 à 10:34 | Mis à jour le 21/10/2020 à 10:51
255 localités Roumanie "scénario rouge" coronavirus

Le taux de nouvelles infections à la COVID-19 au cours des 14 derniers jours a dépassé le seuil de trois pour 1000 habitants dans 255 localités de Roumanie, ce qui signifie qu'elles sont entrées dans le «scénario rouge», selon Raed Arafat, chef du département des services d'urgence en Roumanie.



La liste comprend 22 municipalités et 15 villes, parmi lesquelles Bucarest, Cluj-Napoca, Alba Iulia, Bacau, Resita, Sfantu Gheorghe, Craiova, Miercurea Ciuc, Targu Mures, Zalau, Alexandrie et Ramnicu Valcea, a déclaré Arafat à la chaîne d'information locale Digi24.

Le «scénario rouge» s'accompagne de nouvelles restrictions, telles que rendre les masques obligatoires dans tous les lieux publics intérieurs et extérieurs, la fermeture de restaurants, cafés, théâtres et cinémas, et la fermeture des écoles et le passage de tous les élèves à l'apprentissage en ligne.

Parallèlement, 615 localités ont un taux d'incidence compris entre 1,5 et 3 pour mille habitants, dont 44 communes et 50 villes.

Raed Arafat a souligné qu'une augmentation du nombre d'infections au COVID-19 signifie plus de patients dans les unités de soins intensifs et une pression accrue sur les hôpitaux et le système de santé.

«Nous espérons que les mesures qui ont été prises récemment, si elles sont observées, arrêteront cette croissance, […] mais cela signifie que pendant un certain temps, nous aurons une pression sur le système de santé parce que 3000 à 4000+ cas par jour signifient un nombre de cas accru dans les unités de soins intensifs », a déclaré Arafat.

Dans le même ordre d'idées, le ministère de la Santé a annoncé mardi 20 octobre qu'il avait décidé d'augmenter la capacité des hôpitaux à traiter les patients infectés par le nouveau coronavirus. Ainsi, les unités de soins intensifs des hôpitaux de Bucarest recevront 100 lits supplémentaires pour les patients atteints de la COVID-19.

Les autorités prévoient également d'augmenter le nombre d'agents de santé en première ligne pour lutter contre le virus.

 

 

 

 

 

 

 

 

Source

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef du site lepetitjournal.com/Bucarest, chroniqueur à Radio Roumanie Internationale et écrivain
0 Commentaire (s)Réagir