Coronavirus: la mairie de Bucarest lance une campagne de tests

Par Grégory Rateau | Publié le 11/06/2020 à 00:00 | Mis à jour le 11/06/2020 à 00:00
Photo : Facebook/Gabriela Firea
gabriela firea campagne dépistage covid-19 roumanie bucarest

La campagne de dépistage des anticorps engagée par la mairie de Bucarest vise à déterminer comment le coronavirus s'est propagé dans la capitale roumaine. Il a débuté le mercredi 10 juin dernier.

 



Les 500 premiers habitants de Bucarest seront testés aujourd'hui, a annoncé Madame le maire de Bucarest, Gabriela Firea, sur Facebook. Jusqu'à présent, 2 000 personnes se sont inscrites au programme.

"Nous avons lancé le programme pour voir, sur une base scientifique, combien de personnes ont déjà été infectées, étant donné que des tests prolongés sont le seul moyen de le faire", a déclaré Firea.

«Le processus de test est sûr, indolore et adapté aux rigueurs sanitaires de cette période - le personnel médical vérifiera la température avec un thermomètre sans contact et portera un masque de protection. Le médecin utilisera une aiguille jetable stérile pour obtenir une goutte de sang du doigt du patient, par une méthode similaire à celle de la vérification de la glycémie des patients diabétiques », a-t-elle également expliqué, ajoutant que les participants obtiendront les résultats en seulement 15 minutes.

Le dépistage des anticorps COVID-19 est donc engagé depuis hier au National Arena.

L'inscription en ligne se poursuit à présent sur assmb.ro/page/testareanticorpi. A la fin mai, Gabriela Firea avait déclaré qu'un total de 10 500 habitants de Bucarest seraient testés pour les anticorps COVID-19 dans le cadre de ce programme.

Une autre campagne de tests gratuits de la mairie de Bucarest a été lancée le 22 mai dernier pour les habitants de Bucarest qui souhaitaient se faire tester pour l'infection au COVID-19. Des tests PCR en temps réel sont utilisés dans ce projet et 11 000 habitants de Bucarest peuvent se porter volontaires pour se faire tester. Jusqu'à présent, 10 829 personnes se sont inscrites à ce programme, et 1 540 d'entre elles ont déjà été testées, toujours selon Gabriela Firea. Parmi eux, seulement deux patients ont été testés positifs au coronavirus.

 

 

 

 

 

 

 

 

source

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI et écrivain
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

vivadest jeu 11/06/2020 - 09:46

Bonjour Compte tenu du grand nombre de tests bidons, voire dangereux, en tout cas non fiables dans leurs résultats comme dans leurs parametres de départ, en terme de sensibilité et de spécificité, sur le marché, je veux savoir lequel utilise et utilisera durablement la Mairie de Bucarest. A l'heure actuelle, scientifiquement seul un test chinois esT, sûr, sur la quantité. sans compter que des volontaires ayant été autrefois infectés par d'autres virus comme le SRAS par exemple, peuvent présenter les mêmes réactivités sans pour autant avoir eu le covid 19.. Donc avant de nous tester, montrez patte blanche! c'est le minimum.

Répondre

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale