Lundi 18 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Compensations aux survivants roumains de l'Holocauste vivant en Israël

Par Grégory Rateau | Publié le 24/07/2019 à 00:00 | Mis à jour le 24/07/2019 à 00:00
allemagne compensations survivants Holocauste roumains Istrael

Le gouvernement allemand a reconnu la semaine dernière que 8 000 Roumains vivant en Israël étaient des survivants de l'Holocauste. Cela leur permet de recevoir des compensations rétroactives et une pension mensuelle, a rapporté le Jerusalem Post.

 



Ils peuvent recevoir une indemnité mensuelle allant jusqu'à 225 USD et des paiements rétroactifs couvrant les 20 dernières années, a rapporté le Times d'Israel. Les compensations rétroactives pourraient atteindre entre 27 000 USD et 54 300 USD par personne.



Les survivants sont des Juifs qui vivaient dans une vingtaine de villes de Roumanie, dont Iași, Galați, Piatra Neamț, Constanța, tefănești et Bacău, et qui ont été touchés par la collaboration du maréchal Ion Antonescu avec le régime nazi ou par les nazis eux-mêmes.



«La compensation financière ne restituera pas la perte et ne pourra pas couvrir la douleur et la tragédie, mais elle peut considérablement améliorer le bien-être de milliers de survivants. […] Qu'il s'agisse d'immigrants roumains ou d'autres pays, le gouvernement israélien a un devoir et une responsabilité vis-à-vis des survivants de l'Holocauste, de leur bien-être et du droit auquel ils ont droit », a déclaré Gila Gamliel, ministre israélienne de l'Égalité sociale, a déclaré le Jerusalem Post.



On estime que 380 000 à 400 000 Juifs roumains sont morts pendant la Shoah.

 

 

 

 

 

 

 

source

 

 

 

 

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef du site lepetitjournal.com/Bucarest, chroniqueur à Radio Roumanie Internationale et écrivain
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles