Mercredi 12 août 2020

CHRONIQUE JURIDIQUE - Le bénéficiaire réel de la société

Par Juridique | Publié le 10/07/2020 à 00:00 | Mis à jour le 10/07/2020 à 00:00
jruidique roumanie bénéficiaire réel de la société

La Loi no 129 du 11 juillet 2019 sur la prévention et la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme a connu début Juillet certaines modifications importantes, destinées à alléger la bureaucratie excessive initialement mise en place.

 

Ci-après, les principales modifications introduites par la Loi no. 108/2020, publiée au Journal officiel no. 588 du 6 juillet 2020, qui est entrée en vigueur le 9 juillet 2020.

 

SIMPLIFICATION DES FORMALITES DECLARATIVES

 

Elimination de l’obligation déclarative annuelle du bénéficiaire réel

La nouvelle loi élimine l’obligation antérieurement prévue par la Loi n° 129 du 11 juillet 2019 pour les entités assujetties à inscription au Registre du Commerce de transmettre annuellement une déclaration sur le bénéficiaire réel. Elle maintient par contre l’obligation de déclarer le bénéficiaire réel, lors de l’immatriculation de ces entités.

Précédemment, les entités mentionnées ci-dessus avaient l'obligation de transmettre annuellement au Registre du Commerce dans les 15 jours suivant l’approbation des situations financières annuelles, une déclaration sur le bénéficiaire réel de la société. Cette obligation déclarative annuelle est désormais supprimée, à condition qu’aucune modification n’intervienne concernant le bénéficiaire réel, depuis la déclaration initiale faite au Registre du Commerce.

.

 

 

Nouvelles personnes exemptées de l’obligation de déclarer le bénéficiaire réel

Une autre modification apportée par la nouvelle loi concerne l’exemption de certaines catégories de personnes de déclarer le bénéficiaire réel auprès du Registre du Commerce.

Pour mémoire, la Loi n° 129 du 11 juillet 2019 exemptait de l’obligation déclarative en question seulement les entités étatiques, notamment les sociétés à capital intégral ou majoritaire d’Etat.

Ainsi, la nouvelle loi élargit la catégorie des entités exemptées de l’obligation de déclarer le bénéficiaire réel, incluant les personnes morales créées uniquement par des personnes physiques, lorsque ces personnes en sont les seuls bénéficiaires réels.

Cependant, le nouvel acte normatif garde encore le silence sur la simplification des formalités déclaratives concernant le bénéficiaire réel dans le cas des associations et fondations. Reste à voir si la nouvelle loi sera à son tour suivie par d’autres actes normatifs qui détaillent également cet aspect.

 

****

 

Nous espérons que vous avez trouvé ces informations utiles et vous disons … à bientôt !

gruia-dufaut-cabinet-avocats1

Juridique

Les nouveautés juridiques dans tous les domaines du droit des affaires (droit des sociétés, droit du travail & fiscal, immobilier, RGPD, etc.) sont offerts par le Cabinet fondé par Dana GRUIA DUFAUT, Avocat aux Barreaux de Paris & Bucarest.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

GASTRONOMIE

LA RECETTE ROUMAINE DU CHEF - Ghiveci d’Olténie

Sachez d'abord que ce qui est spécifique de la cuisine de la région d'Olténie, dans le sud de la Roumanie c'est notamment l'abondance et la variété des légumes : haricots verts, courgettes, aubergines

Expat Mag

Chennai Appercu
SOCIÉTÉ

Être « maid » en Inde

En Inde, il est chose courante de voir travailler dans les foyers aisés ou étrangers des employés de maison, « maid » en anglais ou « bai » en Hindi. Un métier intense de millions de personnes...