Le centenaire de Marcel Proust et le prix Goncourt - Le choix de la Roumanie

Par ARTA GRAFICA | Publié le 02/12/2022 à 00:00 | Mis à jour le 02/12/2022 à 08:47
Le centenaire de Marcel Proust et le prix Goncourt - Le choix de la Roumanie

INCURSION LITTÉRAIRE EN FRANCE ET AU LIBAN À GAUDEAMUS RADIO ROUMANIE : Le centenaire de Marcel Proust et le prix Goncourt - Le choix de la Roumanie et de la République de Moldova.

 

 Le centenaire de Marcel Proust et le prix Goncourt - Le choix de la Roumanie et de la République de Moldova.   

 

Camille Laurens, Cristian Fulaș, Sonia Devillers, Vasile Ernu et Alexandra Badea, parmi les invités de l'Institut français de Roumanie au salon du livre le plus visité de Bucarest.

Cette année, aux côtés du Liban, la France célèbre la littérature à travers un dialogue francophone roumano-moldave.
Ainsi, le Centenaire de la mort de l'écrivain français Marcel Proust est ici marqué par l'Institut français de Roumanie en collaboration avec les Editions Cartier, maison d'édition indépendante de Chisinau, en lançant, en présence de la journaliste Alida Mocanu, la nouvelle édition du chef-d'œuvre proustien A la recherche du temps perdu, volumes 2 et 3 , dans une nouvelle traduction signée par Cristian Fulaș. Marcel Proust (10 juillet 1871 - 18 novembre 1922), l'un des fondateurs du roman moderne, remporte le prix Goncourt en 1919 pour le roman La umbra fetelor en floe. Ce n'est donc pas un hasard si la présence française à Gaudeamus est placée sous le signe du Goncourt. Le Choix du Goncourt, Choix Goncourt, fête, en Roumanie, sa 10ème édition et prend une nouvelle dimension : il devient le Prix Goncourt - Choix de la Roumanie et de la République de Moldavie. Plus de 70 étudiants de sept universités roumaines (Brașov, Bucarest, Craiova, Cluj-Napoca, Iași, Sibiu et Timișoara) ont lu durant cette période les 15 romans sélectionnés par les membres de l'Académie Goncourt en France. Pour la première fois, ils ont été rejoints par une vingtaine d'étudiants moldaves. Après lecture des romans de la liste, les présidents de chaque jury se réuniront à Bucarest pour les délibérations finales. Ils échangeront leurs impressions, débattront et argumenteront pour décider qui succèdera à Mohamed Mbougar Sarr, lauréat en 2021, de La plus secrète mémoire des hommes, traduit cette année en roumain par les Editions Trei. La dernière étape du Prix Goncourt - Le choix de la Roumanie et de la République de Moldavie se déroulera le vendredi 9 décembre, à 14 heures, sur la scène Mircea Nedelciu, lors de la proclamation du lauréat, en présence de l'Ambassadeur de France en Roumanie , Mme Laurence Auer, l'écrivain Camille Laurens et l'écrivain et traducteur Cristian Fulaș.

 

Du vaste programme des 5 jours de présence francophone à Gaudeamus, mentionnons quelques événements marquants. Le samedi 10 décembre, sur la scène Mircea Nedelciu, Questions seront posées sur la question de l'exil avec la journaliste d'origine roumaine Sonia Devillers, la réalisatrice franco-roumaine Alexandra Badea et l'écrivain Vasile Ernu, en présence du directeur de l'Institut français de Roumanie, Julien Chiappone-Lucchesi ; session animée par Eufrozina Băițan, responsable de la médiathèque de l'Institut Français
Egalement proposée samedi, en collaboration avec les Editions Univers, la traduction du roman Girl (Fille, en VO) de Camille Laurens (1957), membre de l'Académie Goncourt, lauréate du prix Femina et auteur d'autofiction, sera lancé en hommage au livre de Marcel Proust.
La BD est au programme : le journaliste et auteur de BD Philippe Collin, lauréat du Prix Historia de la meilleure BD historique (2018), sera invité chez Gaudeamus et signera des autographes le samedi 10 décembre à 12h30. Aussi, dimanche, à partir de 14h, Dodo Niță parlera de Pif Magazine, l'histoire d'une success story. A 11h, un nouvel hommage sera rendu à Jean-Jacques Sempé (1932-2022), l'un des plus grands dessinateurs mondiaux, créateur avec René Goscinny de la célèbre série Le Petit Nicolas. A cette occasion, l'acteur Alexandru Pribeagu lira des extraits du livre Secretele lui Raul Taburin publié par Frontiera Publishing House.
L'Institut français est traditionnellement présent au salon Gaudeamus par volonté d'encourager la lecture, notamment auprès des jeunes, mais aussi pour répondre à son rôle de soutien au marché du livre et aux efforts pédagogiques en la matière. A Gaudeamus 2022, le stand de l'Institut français sera jumelé avec celui du Liban, un pays francophone à découvrir également, notamment à la lumière de la relation historique étroite avec la France, où existe une communauté créative libanaise très importante. Le stand libanais est présenté par l'Ambassade de ce pays en Roumanie, représentée par l'Ambassadrice du Liban en Roumanie, Mme Rana Mokaddem.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale