A Bucarest, les transports publics seront gratuits pour les élèves

Par Grégory Rateau | Publié le 14/12/2018 à 00:00 | Mis à jour le 14/12/2018 à 06:55
Photo : (Photo: Primaria Municipiului Bucuresti Facebook Page)
transports-gratuits-étiudiants-bucarest

Les élèves de Bucarest pourront utiliser gratuitement les transports publics terrestres, selon un projet approuvé par le Conseil général de Bucarest (CGMB) ce 12 décembre.

 



Ceci s'applique aux élèves âgés de moins de 18 ans qui suivent des cours dans le système pré-universitaire accrédité et autorisé. La CGMB a également voté un amendement rendant les transports publics gratuits pour les élèves de première et de terminale.



Dans le même temps, un accompagnateur pour chaque retraité résidant à Bucarest utilisera gratuitement les transports en commun terrestres, a décidé le CGMB. Les participants bénéficieront des transports publics gratuits s’ils accompagnent les retraités âgés de 63 ans pour les femmes et de 65 ans au minimum pour les hommes et s’ils détiennent une carte de transport à cette fin. La mairie a fait valoir le fait que la mesure était nécessaire en raison des besoins de transport des personnes âgées.

 

"Tenant compte des besoins de transport des personnes âgées pour l'achat de biens de consommation courante, de médicaments, de visites chez le médecin […], ces personnes vulnérables à mobilité réduite en raison de leur âge et de diverses maladies doivent être accompagnées par une personne".

 

Selon les données de l'Institut national de la statistique, Bucarest comptait 484 450 retraités en 2017. Sur ce nombre, 58 802 bénéficiaient d'une pension d'invalidité et recevaient des aides pour leurs moyens de transport.

 

La maire de Bucarest, Gabriela Firea, a également annoncé qu'elle présenterait l'année prochaine un projet visant à rendre les transports publics terrestres gratuits pour tous les résidents de Bucarest, selon Mediafax. La maire a déclaré que cela visait à encourager l'utilisation des transports en commun plutôt que les voitures personnelles et que cette mesure dépendait de la présence d'un "parc automobile de bonne taille". En 2016, peu après avoir remporté les élections locales, la maire Firea a annoncé un plan visant à mettre en place des transports publics gratuits à Bucarest.

 

 

 

 

 

 

 

source : https://www.romania-insider.com/bucharest-public-transport-free-students/

 

 

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI et écrivain
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

DRAGULANESCU NICOLAE ven 14/12/2018 - 21:29

Sur certains groupes FB il y a un grand debat de certains "stakeholders": fonctionnaires de la Mairie, politiciens devenus conseillers generaux, syndicat de la RATB, voyageurs, retraites, eeves et etudiants concernant les aspects suivants: 1. Est-ce que la gratuite totale des transports publiques existe ailleurs en Europe? Ou? 2.Est-ce que cette gratuite avait reoriente les voyageurs vers les transports publiques au detriment de leurs voitures personnelles? Ou? 3.Est-ce que la presence de tout voyageur (avec ou sans gratuite) dans un vehicule des transports publiques devrait etre signale par la validation d'une carte par un complexe validateur electronique? 4.Est-ce que le comptage des voyageurs montes dans un vehicule des transports publics pourrait etre realise moins cherement a l'aide de simples sensors (instales aux portes d'acces) a la place de ces complexes validateurs)? 5.Est-ce que le payement du titre de transport dans chaque vehicule (a l'aide des automats/ billeteries places a l'une des entrees ou des taxeurs mobiles) est toujours pratiquee en France? 6.Quel est le statut en ce qui concerne le payement des titres de transport, des RETRAITES et leurs accompagnateurs, des HANDICAPES et des ELEVES/ ETUDIANTS en France? Merci de repondre a ces questions tout a fait basiques!

Répondre

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale