Samedi 23 février 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

2019 - Les événements importants en Roumanie

Par Grégory Rateau | Publié le 08/01/2019 à 00:00 | Mis à jour le 09/01/2019 à 12:04
Photo : Pixabay / dimitrisvetsikas1969 / 11659
la Roumanie en 2019

La Roumanie devra jouer un rôle plus important au sein de l'Union européenne cette année, dans la mesure où le pays assumera pour la première fois la présidence du Conseil de l'Union européenne et accueillera un sommet de l'Union européenne à Sibiu. En plus des élections au Parlement européen, 2019 sera l’année où les Roumains éliront à nouveau leur président.




Les élections présidentielles

Les prochaines élections présidentielles auront lieu vers la fin de 2019, en novembre ou en décembre.

Le président actuel, Klaus Iohannis, a annoncé sa décision de se présenter à nouveau en 2019 et le Parti Libéral National (PNL) a déclaré qu'il soutiendrait sa candidature.

Parmi les autres candidats potentiels, l'ancien premier ministre technocrate Dacian Cioloş a déclaré cet été qu'il n'excluait pas une future candidature à la présidence en 2019. En décembre, il vient de lancer un tout nouveau parti politique, le Parti de la liberté, de l'unité et de la solidarité. Victor Ponta est un autre ancien Premier ministre qui a lancé un nouveau parti cette année, Pro Romania. En 2014, lors des élections présidentielles, il avait perdu contre Iohannis. Le parti Pro Romania envisage de présenter un candidat à l'élection présidentielle de 2019, a déclaré Ponta, bien qu'il n'ait pas l'intention de s'y présenter lui-même.

Parmi les partis d'opposition, l'Union Sauvez la Roumanie (USR) a des projets similaires. Le parti au pouvoir, le Parti Social Démocrate (PSD) n’a encore annoncé aucun candidat et pourrait avoir des difficultés à en trouver un. Son partenaire de coalition, ALDE, non plus. ALDE est dirigé par Călin Popescu Tăriceanu, qui a terminé troisième au premier tour de l'élection présidentielle de 2014. Certains membres du PSD considèrent Tăriceanu comme un candidat possible à la présidence de la coalition PSD-ALDE, mais de nombreux dirigeants du PSD n'aiment pas l'idée de soutenir un candidat extérieur au parti.

 

 

Les élections européennes

Les élections des députés européens au sein du Parlement européen auront lieu en Roumanie le 26 mai. Le pays compte à ce jour 33 sièges au Parlement européen, soit un siège de plus par rapport aux dernières élections.

Après les élections de 2014, le PSD, qui fait partie d
u groupe S&D (L’Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen), détient le plus grand nombre de sièges: 16 au total. Plusieurs députés se sont toutefois retirés du PSD entre temps. Deux autres sièges sont allés à l'Union démocrate magyare de Roumanie (UDMR). Huit députés européens sont actuellement répertoriés comme indépendants.

Plusieurs autres partis proposeront des candidats aux élections européennes de l'année prochaine. L'USR a déjà sélectionné ses candidats, et le parti de Pro Romania et celui de Dacian Cioloş devraient également rejoindre la course.

 

 

La présidence roumaine du Conseil de l'Union européenne

La Roumanie détiendra la présidence du Conseil de l'UE de janvier à juin 2019. L'événement le plus important sur l'agenda de l'UE durant cette période sera le Brexit. Les négociations pour le nouveau budget de l'UE sont également en cours.

La présidence roumaine du Conseil de l'UE se concentrera sur la cohésion et sa devise sera "La cohésion en tant que valeur commune européenne" a annoncé le Premier ministre Viorica Dancilă. Elle a également expliqué que les priorités de la présidence roumaine reposaient sur quatre piliers: l'Europe de la convergence, l'Europe de la sécurité, l'Europe - acteur mondial et l'Europe des valeurs communes.

Les préparatifs nationaux en vue de la présidence roumaine ont été marqués par la démission du ministre des Affaires européennes, Victor Negrescu, début novembre, suscitant un échange de répliques entre le président Iohannis et le gouvernement sur l'état de préparation du pays. A la mi-novembre, George Ciamba est le nouveau ministre des Affaires européennes.

 

 

Le sommet de l'UE à Sibiu

Le 9 mai, les dirigeants européens devront organiser à Sibiu la première réunion après le départ du Royaume-Uni de l'UE et la dernière avant les élections européennes. À la mi-septembre de l'année dernière, le président de la CE, Jean-Claude Juncker, a proposé un sommet européen spécial post-Brexit dans la ville centrale de la Roumanie. Le sommet devrait réunir 27 chefs d'État et de gouvernement de pays européens, 36 délégations officielles, 400 invités prestigieux et environ 800 journalistes.

 

 

La visite du pape François

Une visite du pape François en Roumanie serait prévue pour 2019. Après une visite officielle au Vatican, l'année passée, le Premier ministre Viorica Dancila a annoncé que sa visite aurait lieu en 2019. Le pape a reçu des invitations officielles du président roumain et de la Conférence des évêques catholiques en 2017.

La visite était initialement prévue pour le début du mois de mai, mais a été reportée pour ne pas se superposer au sommet de l'UE à Sibiu, a rapporté Digi24. Le pape François serait le deuxième pontife à visiter le pays après la visite du pape Jean-Paul II en mai 1999.

 

 

La saison France-Roumanie

La saison France-Roumanie qui a débuté en novembre à Paris et se poursuivra en 2019 avec divers événements en Roumanie. Il s'agit d'un vaste projet de diplomatie publique, culturelle et économique, se déroulant en France jusqu'au 5 avril 2019 mais aussi en Roumanie entre le 18 avril et le 14 juillet.
Plus de 200 projets sont inclus dans le programme. Il se déroule sous le slogan "Oubliez vos clichés!".

 

 

 

 

 

source : https://www.romania-insider.com/political-business-events-2019/?fbclid=IwAR1kLUqRaf272QQtFRq8r6LqivdmNO9Pbg77xEDxRa4KkHh-HjOLATQefx0

 

 

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef du site lepetitjournal.com/Bucarest, chroniqueur à Radio Roumanie Internationale et écrivain
0 Commentaire (s)Réagir