Mercredi 18 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Promenade dans le quartier arménien de Bucarest (1)

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 07/08/2019 à 00:00 | Mis à jour le 07/08/2019 à 13:10
Promenade dans le quartier arménien de Bucarest

Nous vous proposons aujourd'hui une petite balade dans le quartier arménien qui s'étend le long de l'avenue Mosilor, depuis l'église arménienne jusqu'au marché d'Obor, pour en apprendre un peu plus sur l’histoire de Bucarest et sa communauté arménienne. Des rues paisibles, des vieilles maisons endormies, englouties par des jardins verdoyants, un petit voyage dans le temps pour retrouver le charme du Bucarest d'antan.

 

La ville de Bucarest s’est aussi beaucoup développée grâce à ses différentes communautés, qu’elles soient juives, grecques ou arméniennes. Cette dernière avait donné à la Roumanie beaucoup de personnalités importantes tel que Ana Aslan, Manuc Bei, Spiru Haret ou Teodor Aman. Arrivés au sud du pays entre le XV et le XVIe siècles, les Arméniens de Bucarest étaient principalement commerçants, artisans et marchands, vendant le tabac, le café, le cacao mais aussi la soie et le cuir. Une communauté unie, active et prospère qui, aujourd’hui, ne compte plus que 560 personnes et dont le nombre était estimé au 18e siècle à plusieurs milliers de personnes, surtout qu'après le génocide arménien perpétué par l'Empire ottoman, beaucoup de réfugiés arméniens sont arrivés en Roumanie en 1915. Si vous vous promenez aujourd'hui dans le quartier vous pouvez encore imaginer sa prospérité et sa vie d'autrefois: des villas coquettes à l'architecture néo-roumaine ou érigées dans le style éclectique de la fin du XIXe siècle mais aussi des immeubles art déco et des petites maisons recouvertes de lierre ou de vigne,... D’ailleurs si vous faites attention, vous remarquerez ici un figuier, ailleurs un laurier-rose, signes de leur présence d'autrefois. Pour vous promener vous pourrez perdre dans les rues suivantes: Spatarului, Armeneasca, Donici, Toamnei, Corbeni, Popa Rusu, Franzelarilor,... et pour compléter ce voyage dans le temps voici plusieurs arrêts nécessaires dans le quartier arménien:

 

 

Casa Melik

Située au coeur du quartier arménien, et entourée d'un jardin luxuriant, Casa Melik, construite dans la deuxième moitié du 18ème siècle, est considérée par beaucoup comme la plus ancienne maison habitable de la capitale! Avec sa véranda en verre à l'étage, son grand escalier intérieur en bois et son large avant-toit, elle parait surgir d'une toute autre époque. Intacte, elle a préservé son architecture originale d'antan, malgré ou grâce à ses nombreuses rénovations. Construite par un boyard, elle a vu ses propriétaires se multiplier. Son nom est lié à l'un de ses propriétaires, Iacob Melik, à qui ont doit l'une de ses plus importantes rénovations qui a su rendre sa jeunesse à cette demeure tout en gardant les éléments traditionnels qui lui confèrent son identité. Iacob Melik a compté parmi ceux qui ont soutenu la révolution de 1848; d'ailleurs des personnalités comme C.A. Rossetti et Ion Bratianu auraient trouvé refuge dans cette demeure pendant cette période. Mais les aventures de cette maison ne se terminent pas ici: Ana Melik, la femme de Iacob, décide, à la mort de son mari, de léguer la maison à la communauté arménienne pour qu'elle soit utilisée comme asile pour les veuves. A l'arrivée du régime communiste, la maison sera nationalisée. Un couple de roumains amoureux des arts et habitant Paris, Serafina et Gheorghe Raut, la sauveront en demandant à l'état roumain de transformer la maison en musée. Ils proposeront en échange la donation d'une partie de leur collection de tableaux du peintre Theodor Pallady. Depuis, la maison accueille le musée portant le nom du célèbre peintre roumain.

maison-melik-quartier-arménien-bucarest

maison-melik-quartier-arménien-bucarest

Où le trouver: Strada Spatarului 22, Bucarest

 


Delicatese Florescu, le dernier cafegiu de Bucarest
 
Pour savourer un bout de l’histoire de Bucarest, faites une halte chez Delicatese Florescu, un magasin de café ouvert par M. Florescu, pour perpétuer la tradition des célèbres cafegii (cafetiers) arméniens d’autrefois. Allez-y pour les cafés précieux préparés d’après la tradition arménienne mais surtout pour connaître le propriétaire, un personnage haut en couleur, passionné, qui n’hésitera pas à vous conter une multitude d’histoire et d’anecdotes. On y trouve des assortiments rares de café comme le Jamaica Blue Mountain ou le Hawaii Kona Extra Fancy, des cafés plus accessibles mais tout aussi excellents et le café préféré de M. Florescu, le Avedis Carabelaian, en hommage à son maître, qui était un des plus respectés cafegii arméniens du Bucarest d’antan. Le café est torréfié et moulu sur place, et ne contient pas d’essences chimiques et autres additifs. On y trouve aussi des sucreries, du cognac arménien, des vins ou des fruits confits.

delicateste-florescu-quartier-arménien-bucarest-café
Facebook/Delicatese Florescu


Où le trouver: str. Radu Cristian nr. 6

 

Ceai la metoc

Si vous voulez vous immerger en pleine nature sans quitter la ville, nous avons ce qu'il vous faut. Une vieille maison traditionnelle au coeur du quartier historique de Bucarest, entourée d'arbres, d'herbes sauvages, abritée des yeux des passants, avec pour seule musique le chant des oiseaux. Dans ce petit salon de thé accueillant, vous aurez la sensation de vous faire servir un thé ou une pâtisserie chez l'habitant. Le lieu ne peut accueillir que quelques personnes pour garder son côté confidentiel et intimiste. Des thés de tous les pays vous seront proposés avec notre préféré, le thé au lait et à la banane. Entre amis ou en amoureux, vos dimanches en seront embellis, même les étudiants ou les freelancers pourront venir en semaine pour s'abreuver à ce petit coin d'ombre et travailler tout en alliant l'utile à l'agréable.

ceai-la-metoc-quartier-arménien-salon-de-thé-bucarest
facebook / Ceai la metoc
ceai-la-metoc-quartier-arménien-salon-de-thé-bucarest
facebook / Ceai la metoc

 

Où le trouver: Strada Popa Rusu 21, Bucarest

 

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Jean Francois JUND mer 07/08/2019 - 16:21

Merci pour ce jolie clin d'œil d'un quartier Bucarestois :)

Répondre