TEST: 2245

Guide Vert Michelin - Trois stations de ski idéales pour cet hiver

Par Escapades en Roumanie | Publié le 28/01/2022 à 00:00 | Mis à jour le 28/01/2022 à 00:00
Photo : Maarten Duineveld /Unsplash
un homme descend en ski

Pour ce début d'année, le Guide Vert Michelin vous propose une escapade dans les montagnes, à la découverte de quelques stations touristiques où vous pourrez pratiquer des sports d’hiver, et notamment du ski. Laissez-vous tenter par des paysages immaculés, des aménagements hauts de gamme et par le décor féérique de l’hiver, pour une escapade en pleine nature. 

 

 

La station de ski de Predeal

Localisée dans le département (județ) de Brașov, à 160 km de Bucharest, Predeal est l’une des stations les plus connues pour les sports d’hiver en Roumanie. C'est aussi la ville située à la plus haute altitude du pays (1 060 m). La station est entourée par les montagnes Postăvaru, Piatra Mare, Gârbova et le massif de Bucegi.

Sur place, vous pourrez jouir de l’air pur, riche en ozone et du rayonnement ultraviolet, la station étant recommandée aussi pour le traitement de la neurasthénie, du surmenage physique et intellectuel et aussi pour les troubles endocriniens. Réputée pour les sports d’hiver, Predeal dispose de plusieurs pistes de ski de différents niveaux, telles que : Subteleferic (difficile), Clăbucet et Cocoșul (de difficulté moyenne) et Trei Brazi et Orizont (plus faciles). La température moyenne est de 14°C en été et de -5°C en hiver et la neige est présente environ 100 jours par an.

Parmi les objectifs touristiques de cette ville on mentionne le monastère Predeal édifié au 18e siècle et l’église orthodoxe dédiée aux Saints Constantin et Hélène. Pour les amateurs de randonnées, Predeal représente un point de départ idéal pour des sentiers dans les montagnes Piatra Mare, Bucegi et Baiului.

 

 

La station de ski de Rânca

Située dans le département de Gorj, à environ 60 km au nord-est de Târgu Jiu et à seulement 18 km de la ville de Novaci, la station Rânca se trouve sur la célèbre route Transalpina (DN 67C). Aménagée à la plus haute altitude du pays (env. 1 600 m), sur le versant sud des montagnes Parâng, elle régale ses visiteurs avec ses superbes paysages, son cadre naturel impressionnant et la diversité des sports d’hiver qui peuvent y être pratiqués.

En plein développement touristique, la station est toujours en train d’être élargie et améliorée. Elle comprend plusieurs pistes de ski, de difficultés variées (pistes faciles, moyennes et une difficile), idéales aussi pour pratiquer le snowboard et la luge.

Rânca abonde en pensions, hôtels, cabanes et offres d’hébergement et de restauration, étant aussi le centre de nombreux sentiers de randonnées dans les montagnes Parâng. Le centre de la station se trouve au pied du sommet Păpușa (2 135 m d’altitude). En hiver, l’accès à la station se fait seulement depuis la ville de Novaci.

 

 

La station de ski de Păltiniș

Au cœur de la Roumanie, à seulement 35 km de Sibiu, se trouve la station de ski de Păltiniș. Nichée au milieu d’une forêt de conifères, elle est située sur la côte nord-est des montagnes Cindrel, à 1 442 m d’altitude.

Fondée par l’Association Carpatine de Transylvanie (Asociația Carpatină Transilvană) en 1894, elle est la plus vieille station de ski de Roumanie. Grâce à un air très riche en ozone, cette station transylvaine est aussi bénéfique pour le traitement de plusieurs affections, parmi lesquelles l’asthénie, l’anémie et les déficiences pulmonaires.

La neige est présente environ 5 mois par an, en commençant par le mois de décembre, quand Păltiniș devient une station excellente pour les sports d’hiver. Parmi les pistes de ski qu'on trouve à Păltiniș, on mentionne les pistes Oncești et Dăneasa. A environ 4 km de la station vous trouverez le complexe de ski Arena Platoș. 

Les amateurs de randonnées peuvent découvrir dans cette région des « Alpes de Transylvanie », les lacs glaciaires Iezerul Mare et Iezerul Mic. La localité offre aussi aux touristes la possibilité de visiter quelques villas-monuments historiques, parsemées dans la ville, qui datent de la fin du 19e siècle : la Maison des Touristes (Casa Turiştilor), la Maison des Médecins (Casa medicilor), la salle Monaco, etc. Parmi les autres objectifs touristiques, on remarque aussi l’église en bois « Schitul Păltiniș » édifiée entre 1925-1927 dans la proximité de laquelle se trouve la tombe du philosophe et essayiste roumain Constantin Noica.

 

 

Pour découvrir plusieurs destinations remarquables consultez le Guide Vert Michelin Roumanie et pour tracer votre itinéraire, le site Internet : https://www.viamichelin.fr/.

 

Equipe d’Edition et Photos :

Andra-Florentina Ostafi;

Ecaterina-Paula Cepraga;

Theodor Cepraga.

 

logo-michelin

Escapades en Roumanie

Découvrez la Roumanie et ses richesses avec notre partenaire Michelin. Chaque semaine vous avez rendez-vous avec nos escapades pour vous préparer à la grande évasion.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'éditon Bucarest.

À lire sur votre édition locale