Samedi 23 octobre 2021
TEST: 2245

Guide Vert Michelin- 3 randonnées en pleine nature à faire dans le Maramureș

Par Escapades en Roumanie | Publié le 03/09/2021 à 00:00 | Mis à jour le 03/09/2021 à 07:05
Photo : Flickr / Mihai Lucîț
Maramures roumanie tourisme Borsa

Pour ce début de septembre, le Guide Vert Michelin vous emmène dans le Maramures, dans le nord-ouest du pays, à la découverte de trois merveilles créées par la nature. En suivant les trois randonnées proposées, vous allez découvrir un lac unique qui change de couleur, une impressionnante crête montagneuse entourée de beaux paysages et la plus grande chute d’eau du pays.

 

 

Lacul Albastru (Le Lac Bleu)

Dans le nord-ouest de la ville minière Baia Sprie, à une altitude de 530 m, se trouve l’aire naturelle protégée Lacul Albastru. Le lac a pris naissance en 1920 à la suite de l’effondrement de plusieurs galeries d’excavation minières. Avec le temps, la pluie, la fonte de la neige et les sources d’eau souterraines ont remplit cette formation et ont créé un lac aux couleurs insolites.  

lac-bleu-lacul-albastru-maramures-guide-michelin-roumanie-tourisme
Herman Vlad/adobe stock

 

La particularité de ce lac réside dans le fait que ses couleurs changent tout au long de l’année : au printemps, sa couleur varie entre le turquoise et le bleu cobalt, pendant l’été elle revêt différentes nuances de vert, avec des teintes d’émeraude et, en automne, le vert intense devient presque marron. Ces changements de couleurs sont dus aux différentes concentrations de sels de cuivre, de fer et de soufre, ainsi qu'à la température, et à la quantité et aux angles de la lumière qui tombe sur la surface du lac.

L’itinéraire qui mène vers le lac commence dans le centre de la ville de Baia Sprie, où il faudra prendre un chemin qui part de l’arrière de l’église romano-catholique. La route, marquée avec une croix rouge, mène au nord jusqu’à la lisière de la forêt. D’ici commence le chemin qui monte légèrement vers le lac et qui peut être parcouru en environ 35-40 minutes. Même si le lac est entouré par la forêt, il n’y a que des micro-organismes qui peuvent vivre dans ses eaux colorées. Etant une zone protégée, la baignade dans le lac est déconseillée. 

 

 

Creasta Cocoșului (La Crête du Coq)

Zone protégée d'intérêt national, Creasta Cocoșului se trouve à environ 30 km au nord de la ville de Baia Mare, dans le județ (département) du Maramureș. La crête, qui domine la zone haute des Montagnes Gutâi et a une orientation Nord-Ouest – Sud-Est, représente une formation de roches volcaniques visibles en surface, qui ont été façonnées par des processus périglaciaires. Ces roches, en majorité des andésites, ont atteint la surface par l'érosion des terres qui les entouraient.

montagne-creasta-cocosului-maramures-guide-michelin-roumanie-tourisme


 

Le nom de la crête vient de sa ressemblance avec la crête d'un coq. La meilleure façon de profiter d’un beau point de vue sur Creasta Cocoșului est de faire l’itinéraire d’environ 6 km marqué avec une bande rouge. Le point de départ est Pasul Gutâi (le Col de Gutâi), situé à une altitude de 987 m. Les premiers 2 kilomètres traversent une forêt de hêtres, avant d’arriver à une prairie connue sous le nom de Poaina Boului (Le Pré du Bœuf). Ce pré était traversé au début du 19e siècle par la route postale qui reliait la Dépression du Maramureș à Budapest, et dont vous suivrez un petit segment lors de l’itinéraire.

montagne-creasta-cocosului-maramures-guide-michelin-roumanie-tourisme


 

Le dernier kilomètre avant d’atteindre une altitude d’environ 1 350m, est le plus difficile, mais, une fois arrivés, vous pourrez admirer la crête dont l'accès est réservé seulement aux alpinistes. Ce point de vue spectaculaire s’ouvre vers la Dépression du Maramureș, la Dépression de Baia Mare et le Sommet des Montagnes Gutâi (1 443m). En suivant le même chemin, vous serez de retour au Col de Gutâi.

  
 

Cascada Cailor (La Cascade des Chevaux)

Près de la station touristique Borșa, se trouve cette impressionnante chute d’eau, située dans la partie Nord-Est de Munții Rodnei (Montagnes du Rodna), à environ 1 300m d'altitude. L'eau de la cascade est recueillie dans un cirque glaciaire puis s'écoule sur un versant de calcaire escarpé.

cascade-cailor-maramures-guide-michelin-roumanie-tourisme


 

Ayant une hauteur de presque 90m, Cascada Cailor représente la plus grande chute d’eau de Roumanie. Son nom vient d'une légende selon laquelle un ours aurait attaqué un troupeau de chevaux qui paissaient sur la montagne au-dessus de la cascade. Essayant de s’échapper, les chevaux ont tous sauté dans l'abîme où s’écoule aujourd’hui la cascade.

Pour atteindre la chute d'eau, il y a deux variantes. Un premier itinéraire part depuis la station balnéaire de Borșa (précisément du Complexe Touristique), à 11 km à l'est de la ville de même nom. L’itinéraire est marqué avec un triangle rouge et suit la vallée de la petite rivière de Zănoaga, puis monte par un chemin long de 2,5 km, jusqu’à 400 m d’altitude. L'itinéraire peut être poursuivi jusqu'au lac glaciaire Știol - la source de la rivière de Bistrița.

Une autre variante est de se rendre à la chute d’eau est par le télésiège de la station de Borșa.  Après la montée, vous aurez environ 1,3 km de marche pour atteindre la cascade.

cascade-cailor-maramures-guide-michelin-roumanie-tourisme


 

Pour découvrir plusieurs destinations remarquables, consultez le Guide Vert Michelin Roumanie et pour tracer votre itinéraire, le site Internet : https://www.viamichelin.fr/.

 

Equipe d’Edition et Photos :

Andra-Florentina Ostafi;

Ecaterina-Paula Cepraga;

Theodor Cepraga.

 

 

logo-michelin

Escapades en Roumanie

Découvrez la Roumanie et ses richesses avec notre partenaire Michelin. Chaque semaine vous avez rendez-vous avec nos escapades pour vous préparer à la grande évasion.
0 Commentaire (s) Réagir