Dimanche 21 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ESCAPADES - 2 villages pittoresques à découvrir

Par Escapades en Roumanie | Publié le 25/05/2018 à 00:00 | Mis à jour le 25/05/2018 à 14:28
Bucarest, sorties, Charlottenburg

Pour cette nouvelle escapade, notre rédaction vous fait découvrir deux villages riches de par leurs histoires, la beauté de leurs paysages et la gentillesse de leurs habitants. L’exploration de la Roumanie rurale commence ici...

 


Charlottenburg, le seul village circulaire de Roumanie

Charlottenburg, connu sous le nom de "Sarlota", est un petit village de 124 habitants, caché entre les collines et connu pour être le «seul village circulaire de Roumanie». Déclarée monument historique, cette petite localité à 50km de Timisoara a été fondée en 1771 par les colons allemands, envoyés par l’Autriche pour peupler la plaine du Banat. Aujourd’hui il ne reste plus personne d’origine allemande.

Dans ce village tous les habitants peuvent se vanter de vivre dans le centre, l’église et l’école y ont été construites en plein milieu pour qu’elles soient à distance égale de tous les habitants. Une atmosphère paisible y règne, les anciennes maisons des "Souabes du Banat" - nom donné aux Allemands du Banat - ont été rénovées et on voit que chaque maison a une large cour, des hambars et des étables, chacune avec un jardin et une vigne. On raconte qu’aucune maison n’est plus haute que l’autre et que toutes se trouvent à une égale distance les unes des autres.

charlottenburg-roumanie
Source: Wikimedia Commons

 


Dragus, un village rempli de légendes et de mystère

Aux pieds des montagnes Fagaras, se trouve Dragus, un petit village dont l’histoire est intimement liée aux nombreuses légendes qui hantent le Pays des Faragas. Ses habitants étaient autrefois des hommes libres et cela jusqu’au XIVe siècle, ils ont donc donné à leur localité le nom saxon de "Drackendorf", ce qui signifie le village des "zmei" (village des dragons). Ses villageois auraient été de grands conteurs, on rapporte qu’ils inventaient toutes sortes de légendes censées tenir à distance les envahisseurs. L’une d’entre elle, raconte que la nuit, les dragons pouvaient tuer ceux qui essayaient de pénétrer dans le village sans y avoir été invités.

Situé à 24km de la ville de Fagaras, le village s’est aujourd’hui modernisé mais a gardé son amour des traditions intact: les vieilles maisons ont été réhabilitées sans rien changer à leur architecture spécifique du Pays des Fagaras, vous remarquerez d’ailleurs que sur les façades de toutes les maisons on trouve une croix dont le rôle est de protéger et apporter de la chance aux membres de la maison. Les habitants ont aussi préservé les nombreuses fêtes locales qui ont lieu chaque année comme "Ziua recoltei" (le jour de la récole) ou "Sarbatoarea Buzduganului" (la fête de la masse d’arme). Vous pourrez également visiter son église datant du XVIIIe siècle et le plus ancien moulin à pierres de la région, mais le véritable emblème du village reste sans aucun doute possible le fourreur Dumitru Sofonea, un homme de 83 ans, célèbre un peu partout dans le pays. Déclaré trésor humain vivant, il reste parmi les derniers à connaître les secrets de ce métier en Roumanie et ses «pieptari» (veste en cuir), sont devenus de véritables symboles du village. Ces pièces vestimentaires ont fait le tour du monde et ont même été achetées par Ghandi, George Bush et d’autres personnalités roumaines.

Chaque année, entre les mois d’août et le mois d’octobre, un véritable labyrinthe dans un champ de maïs prend vie et vous aurez alors le loisir de vous frayer un chemin parmi ses allées étroites en veillant bien sûr à répondre correctement aux questions qui se présenteront sur votre route, liées aux légendes et aux contes populaires de la contrée.

Dumitru Sofonea
Source: adevarul.ro

 

Dragus-village-roumanie
Source: E-Primarii

 

logo-michelin

Escapades en Roumanie

Découvrez la Roumanie et ses richesses avec notre partenaire Michelin. Chaque semaine vous avez rendez-vous avec nos escapades pour vous préparer à la grande évasion.
0 Commentaire (s)Réagir