Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ESCAPADE - 5 raisons de visiter la ville de Bistrita

Par Escapades en Roumanie | Publié le 11/03/2019 à 00:00 | Mis à jour le 11/03/2019 à 07:27
Photo : Shutterstock.com
Bistrita-Shutterstock-copy

Le développement du commerce et de l’artisanat avaient permis à Bistrița de se retrouver, il y a plusieurs siècles, sur la carte des bourgs importants de Transylvanie. Aujourd’hui, la ville saxonne la plus au nord du pays accueille ses visiteurs dans un cadre magnifique, avec une vieille ville entièrement rénovée et plein d’histoires à découvrir.

 

 

La plus haute tour médiévale de Roumanie

L’église évangélique, point de repère de la ville,est  représentative de la transition en Transylvanie du style gothique vers celui de la Renaissance. Haute de 75 mètres, la tour de l’église est la plus haute tour médiévale de Roumanie, faisant un mètre de plus que la tour de la Cathédrale Evangélique de Sibiu.

tour-médiévale_horlohe-bistrita
La tour de l'église évangélique. Photo: bistritaturistica.ro

 

Sous l’église d’aujourd’hui se trouvent les fondations de l’église érigée par les premiers colons saxons. L'activité commerciale et artisanale étant florissantes à cette époque, une nouvelle église fut érigée dans la seconde moitié du XIVe siècle, à laquelle furent ajoutés divers éléments, notamment une tour de défense et de surveillance et une horloge, ajoutés avant 1521, et remplacés en 1861. Endommagée par plusieurs incendies, le plus récent datant de 2008, l’église a beaucoup changé avec le temps.

Parmi les nombreuses traces médiévales de la ville, on trouve la forteresse de Bistrita, construite au XIIIe siècle et reconstruite aux XVe et XVIe siècles. Les 22 guildes de la ville ont construits ainsi entre 1464 et 1484, une fortification complète de la ville, renforcée par dix tours et deux bastions, et ayant trois portes d'accès principales: la Porte du Bois, la Porte de l'Hôpital et la Porte Hongroise. C'est à cette époque que Bistrita devint l'une des villes les plus importantes de Transylvanie et l'un de ses sept bourgs saxons (Siebenburgen). Aujourd’hui, il ne reste plus qu’une partie des murs, situés au sud et à l’est, ainsi que la tour des Tonneliers, mais les ruelles étroites reliant les différents côtés de la forteresse gardent toujours leur charme.

 

Les monuments historiques

L’un des sites emblématiques de Bistrița est l’ensemble de Sugălete, composé de 13 bâtiments, datant du XVe au XVIe siècles, typiques des constructions dans le style de la Renaissance en Transylvanie. S’alignant sur un côté de la vieille place, l’ensemble est formé de bâtiments colorés reliés par des entrées spacieuses formant une galerie de 20 arches. Les maisons étaient habitées par la noblesse de la ville.

sugarele-monuments-bistrita
L'ensemble Sugălete. Photo: bistritaturistica.ro

 

Parmi les autres sites historiques de la ville se trouvent le Monastère Minorite, documenté pour la première fois au XIIIe siècle, la maison Andreas Beuchel ou la maison de l’Orfèvre, témoin de l’importance de la guilde des orfèvres dans la Bistrița du XVIe siècle. Cette dernière, également remarquable par sa façade inspirée de l'architecture florentine de l'époque, accueille aujourd'hui diverses expositions.

musée-bistrita
Le musée rénové du comté de Bistrita. Photo: Page Facebook Complexul Muzeal Bistrita Nasaud

 

Pour en savoir plus sur l'histoire du lieu, vous pouvez toujours vous rendre au Musée du Comté de Bistrița, récemment rénové. Installé dans une ancienne garnison, le musée comprend des sections d'archéologie, d'ethnographie et de beaux-arts, qui présentent toute une mine d'informations sur la région. Les sections du musée comprennent, entre autres, la Maison Saxonne de Livezile, le Musée de la Frontière de Năsăud et le Musée de la Mine de Rodna.

 

 

Un symbole inattendu de la ville

À partir de 1300, l’autruche figure dans les armoiries de Bistriţa, ainsi que sur le sceau de la ville. L’autruche couronnée était aussi un symbole de la dynastie d’Anjou, qui l’a offerte à la ville en signe de reconnaissance pour son soutien dans un conflit avec la noblesse hongroise. En 2011, plusieurs statues colorées d'autruches ont commencé à resurgir un peu partout dans la vieille ville.

 

 

Un lien avec Dracula

Les fans du roman de Bram Stoker sauraient que Bistriţa ou Bistritz est l’endroit où Jonathan Harker s’est arrêté dans sa route pour aller à la rencontre du comte Dracula. D’ailleurs, à 46 km à l'est de Bistriţa, dans la localité de Piatra Fântânele, se trouve le Dracula Castle Hotel.

Le projet de l’hôtel a commencé en 1976, quand un directeur qui a coordonné le tourisme à Bistrita a estimé qu’il était temps de tirer parti du fait que des milliers de touristes étrangers venaient dans la région, inspirés par le livre de Bram Stoker. Cet hôtel, qui n'a reçu le nom de château de Dracula qu'après 1989, a été mis en vente l’année dernière. Ceux qui s'y rendent ont également la chance de voir les magnifiques paysages de Bistriţa et le col Tihuța, décrits dans le roman.

 

 

De beaux paysages

Il existe plusieurs grands parcs à l’intérieur ou autour de la ville, tels que la forêt de Schullerwald, le parc municipal ou la colline Codrişor, qui offrent de beaux points de vues sur la ville. Pour les fans de sports d’hiver, une piste de ski a également ouvert cette année à Bistriţa.

Les environs offrent également de beaux panoramas. À environ une heure de route de Bistriţa se trouve le lac Colibiţa, appelé aussi « la mer dans les montagnes », qui a commencé à être de plus en plus recherché par les touristes ces dernières années. Le lac a été créé après la construction du barrage de Colibița sur la rivière Bistrița.

 

 

Comment s’y rendre :

Bistrița se trouve à 450 km depuis Bucarest, en prenant la DN13 / E60, et à 93 km au nord de Târgu Mureș, accessible en avion. Depuis Cluj-Napoca, une autre ville dotée d'un aéroport, Bistrița se trouve à deux heures de route en prenant la DN1C / E756. Le trajet en train de Bucarest à Bistrița dure environ 8 heures.

Article écrit par Sarah Taher

logo-michelin

Escapades en Roumanie

Découvrez la Roumanie et ses richesses avec notre partenaire Michelin. Chaque semaine vous avez rendez-vous avec nos escapades pour vous préparer à la grande évasion.
0 Commentaire (s)Réagir