Mardi 19 octobre 2021
TEST: 2245

BUCAREST DE POCHE - La villa de Ceausescu

Par Sarah Taher & Grégory Rateau | Publié le 18/04/2017 à 22:00 | Mis à jour le 18/04/2017 à 22:10
Intrarea-in-Palatul-Primaverii-din-Bucuresti-800x533

Grande fut la colère des Roumains quand, après la révolution de 1989 et la chute du régime communiste, la presse dévoila les intérieurs luxueux de la résidence du couple Ceausescu. A cette période, la Roumanie vivait une des périodes les plus sombres du régime communiste, nombreux Roumains menant un combat quotidien pour la survie.

 

Située au nr.50 du boulevard Primaverii, la villa de Ceausescu appelée aussi Palais du Printemps, récemment transformée en musée, compte pas moins de 80 pièces, parmi lesquelles une piscine, un spa, une salle de cinéma, une serre, ainsi qu'un bunker anti-atomique. A l'époque, le quartier Primaverii était réservé à la nomenklatura communiste et les citoyens n'avaient pas le droit d'y pénétrer. Construite au milieu des années 60, après avoir été une des résidences protocolaires de Gheorghe Gheorghiu Dej, le bâtiment devint, en 1965, la résidence privée des époux Nicolae et Elena Ceausescu et de leurs trois enfants.

 


Entre les murs de cette bâtisse de 53000 m², Ceausescu aurait accueilli Richard Nixon, le général de Gaulles ainsi que Fidel Castro.

Les pièces y sont luxueuses, mêlant styles Renaissance et Rococo. Chandeliers en cristal, tapisseries flamandes, tableaux appartenant à de grands peintres roumains : tout était entièrement réalisé en Roumanie, hormis les cadeaux que le couple dictatorial avait reçu.


Parmi les pièces les plus marquantes :



La célèbre «salle de bains en or» qui avait fait les gros titres dans la presse locale, après la Révolution, et dont le robinet, l'évier et la tuyauterie sont, en réalité, en plaqué or.




La salle de cinéma, qui était une des pièces préférées de Ceausescu où il se délectait en regardant des films? américains. Parmi ses préférés on comptait les westerns et les films de gangsters.




L'abri anti-atomique construit en secret au sous-sol, plus précisément 10 mètres sous terre, était censé accueillir la famille Ceausescu en cas de bombardement, d'attaque chimique ou nucléaire. L'entrée est dissimulée derrière une porte capitonnée.


Inspirée des orangeries anglaises du 19ème siècle, la serre est riche en plantes exotiques et méditerranéennes, notamment des petits palmiers et des mandarins. Elle est, de plus, équipée d'un plafond rétractable.


La piscine, d'une surface de 70 m2, est décorée de façon extravagante avec un mosaïque coloré, tandis que le spa est tout équipé: appareils d'hydro-massage, salon de bronzage, sauna, salon de coiffure,...

 



Le fait que la villa ait été transformée en musée a fait couler beaucoup d'encre : alors que certains apprécient le fait que l'ancienne résidence de Ceausescu est présentée de façon neutre, ce qui tendrait à «humaniser» la figure du dictateur, d'autres critiquent le fait qu'il y a trop peu d'informations sur le contexte et les brutalités commises par le régime communiste pendant la période de Ceausescu.



La résidence peut-être visitée entre le mercredi et le dimanche dans l'intervalle horaire: 10:00 ? 18:00
 

 

Sarah Taher (www.lepetitjournal.com/Bucarest) - mercredi 19 avril 2017

 

 

0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

VOYAGES

Habitez-vous dans un des quartiers les plus cool au monde ?

Nous avons sélectionné les 15 quartiers les plus cool du monde que l’on a hâte de visiter. Embarquez pour un voyage 100% urbain. Peut-être ferez vous partis des chanceux qui habitent dans l'un d'eux !

Sur le même sujet