Lundi 25 octobre 2021
TEST: 2244

Vivre sa retraite en Australie

Par Thibault Segalard | Publié le 27/09/2021 à 17:00 | Mis à jour le 28/09/2021 à 11:21
carte de l'australie

L’Australie est un pays très apprécié par les retraités français. Pas étonnant quand on observe ses points positifs : son climat favorable, sa population chaleureuse et ses paysages paradisiaques. Voici les démarches et les informations les plus utiles si vous souhaitez passer votre retraite au pays des wallabies.

 

1,1 million de retraités français ont fait le choix de prendre leur retraite à l’étranger. Parmi eux, quelques milliers ont choisi de venir d’installer en Océanie et plus particulièrement en Australie.

 

La retraite en Australie

Le système de retraite australien est basé, comme celui français, sur un principe de redistribution.

Pour accéder à la retraite en Australie, il y a trois impératifs :

  • Avoir au moins 66 ans (un âge qui va progressivement passer à 67 ans d’ici 2023)
  • Être un résident australien pendant au moins 10 ans et 5 années consécutives.
  • Être résident australien et habiter en Australie lors de la demande de pension de retraite (Pour être considéré comme un résident australien, il faut posséder un visa de résidence permanent ou avoir la nationalité australienne).

 

Le fonctionnement du système de santé se base un principe de cotisation. Tous les employeurs ou les particuliers (dans les cas d’auto-entreprenariat), ont l’obligation de cotiser à un fonds de retraite privé, nommé « Superannuation », pour leurs employés. Ainsi, votre employeur est obligé de reverser 9,5% (12% d’ici 2026) de votre salaire vers ce fond de retraite privé.

 

un Kangourou qui saute en australie

 

Le gouvernement propose aussi une pension de vieillesse publique, qui est financée par l’impôt sur le revenu pour tous ses résidents. Cette pension assure une retraite minimum à tous les Australiens. La pension de vieillesse publique est soumise à des conditions et elle pourra diminuer en fonction des revenus et du patrimoine.

 

La plupart des Australiens souscrivent également à un fonds d’épargne volontaire pour s’assurer d’une retraite plus confortable.

 

Comment prendre sa retraite en Australie

Les procédures pour immigrer en Australie sont complexes en raison des procédures d’accueil assez restrictives.

 

Pour venir passer sa retraite en Australie, plusieurs types de visas peuvent être envisagés :

Le Retirement Visa :

Le Retirement Visa a une validité de 10 années mais son attribution peut prendre jusqu’à 5 ans. Pour l’obtenir il faut déjà voir obtenu un visa australien comme un le Skilled Independent Visa (visa de travail permanent). Il coûte 4.350 $.

 

Le Spouse Visa :

Le Spouse Visa vous permet de vivre à vie en Australie, si vous êtes marié avec un(e) résident(e), à condition de le renouveler tous les 5 ans. Le Spouse Visa ou Partner Visa, coûte 7850$ soit 4849,31€.

 

Le Family Reunion Visa :

Le Family Reunion Visa permet lui aussi de vivre en Australie. Il est délivré dans plusieurs cas, notamment quand des personnes souhaitent venir passer leur retraite près de leur famille en Australie. Il peut coûter entre 30.000 et 50.000 $ (soit entre 18.607 et 31.000 €) et n’a pas de date de péremption. Des visas famille sont aussi délivrés à des coûts plus avantageux (6000$) mais les temps d’attente dépassent souvent plus de 10 ans.

 

L’Investor Retirement Visa

L’Investor Retirement Visa, permet de pouvoir venir habiter en Australie à condition d’investir dans le pays avec des fonds conséquents. Il faut justifier d’un capital (à deux ou seul) dépassant les 750.000 $ en Australie lors de la 1er demande et les 500.000 $ lors de la deuxième demande. Il est valable 4 ans et coûte 325 $ de frais administratifs.

 

Visa australien

 

Les impôts en Australie pour un retraité français

Il existe, depuis 2006, une convention entre la France et l’Australie destinée à éviter les cas de doubles impositions en matière d’impôt sur le revenu. Il y a deux sortes de barème, suivant si vous êtes résident fiscal australien ou français. Il faut posséder sa résidence principale ou habiter plus de 6 mois de l’année en Australie pour être perçu comme un résident fiscal australien.

 

  • 0 à 18.200 AU$ : pas d’impôt
  • 18.201 à 37.000 AU$ : 19 cents par dollar perçu
  • 37.001 à 80.000 AU$ : 3 572 AU$ fixe + 32,5 cents par dollar perçu à partir de 37 001 AU$
  • 80.001 et 180.000 AU$ : 17.547 AU$ fixe + 37 cents par dollar perçu à partir de 80 001 AU$ 
  • Au-dessus de 180.000 AU$ : 54.547 AU$ fixe + 45 cents par dollar perçu au-delà de 180 000 AU$

 

Si vous êtes résident fiscal français, voici le barème qui s'applique à vous : 

  • 0 à 80.000 AU$ (soit 49620,00€) : 32,5 cents par dollar perçu
  • 80.001 à 180.000 AU$ (soit 111645,00€) : 26 000 AU$ fixe + 37 cents par dollar perçu à partir de 80 001 AU$
  • au-dessus de 180.000 AU$ : 63 000 AU$ fixe + 45 cents par dollar perçu à partir de 180 000 AU$

 

En Australie, il n’existe ni impôt sur la fortune ni droit à la succession. Il existe toutefois une imposition sur les plus-values (Capital Gain Tax)

 

Taxe australienne

 

Quel budget mensuel moyen pour vivre sa retraite en Australie ?

Le coût de la vie en Australie est légèrement plus élevé qu’en France. Une place de cinéma peut facilement coûter plus de 17 $ (soit 11€), un paquet de cigarettes 14,3€ et faire ses courses coûte en moyenne 40% plus chère que dans l’Hexagone

 

L’Etat australien préconise de prévoir un budget autour de 4000 $ (2481,00) par mois en région et de 5000 $ ( soit 3101,25 €) par mois dans une capitale d’Etat.

 

Pour un appartement en plein coeur de Sydney, il faudra débourser au minimum 2 000 $ (soit 1240,50 €) par mois. Si vous comptez acheter un bien, le prix moyen du m2 en Australie est de 2483 $ (soit 1540,08€) mais peut grimper de manière exponentielle dans les plus grandes villes du pays ( 13.000€ le m2 à Sydney ).

 

Être retraité français en Australie

Passer sa retraite en Australie peut comporter de nombreux désagréments, en raison du coût de la vie élevé et de son système de santé coûteux pour les étrangers. Cependant, la beauté du pays, ainsi que son climat favorable toute l’année en font une destination très agréable pour passer sa retraite.

 

Où habiter en Australie pour la retraite ?

Plusieurs régions font le bonheur des retraités en Australie, elles sont généralement assez éloignées des grandes villes. Certains préfèreront être proches de la mer et s’installeront vers les Gippsland dans le Victoria, dans l’Huon Valley en Tasmanie ou encore vers la Sunshine Coast dans le Queensland. D’autres, se sentiront plus à l’aise dans des régions viticoles comme la Hunter Valley dans le New South Wales, Adélaide Hills dans le South Australia ou encore la Margareth River dans le Western Australia.

 

Sunshine Coast dans le Queensland :

La sunshine Coast s’étend de la ville de Caloundra, proche de Brisbane au Great Sandy National Park plus au nord. C’est la destination idéale pour les retraités avides de plage et de soleil, puisque cette région abrite des plages somptueuses ainsi qu’un arrière-pays rural également magnifique.

 

Sunshine Coast australie

 

Gippsland dans le Victoria :

Plus au sud, à l’est de Melbourne, se trouve le territoire du Gippsland. Il s’étend de l’ile de Philip Island jusqu’à Gipsy Point. Entre ses forêts luxuriantes, ses chutes d’eau, ses lacs et ses réserves écologiques, ce grand coin de paradis est l’endroit parfait pour les amoureux de la nature.

 

Hunter valley dans le New South Wales :

La Hunter Valley est l’une des plus belles régions viticoles d’Australie. Pour la rejoindre, il faudra rouler 2 heures au nord de Sydney. Les retraités retrouveront dans la Hunter Valley, les joies et les charmes des régions rurales d’Australie avec des sublimes paysages vallonés.

 

Margareth River dans le Western Australia :

De l’autre côté du pays, au sud de Perth, se trouve une formidable région viticole couplée à un littoral superbe bordé par le bush. Le coin est réputé pour ses domaines viticoles de classe mondiale dont le Vasse Felix ou encore le Leeuwin.

 

Margareth River Australie

 

La retraite en camping-car en Australie

En Australie, on rencontre également de nombreux retraités qui ont décidé de devenir des nomades. On les appelle les Grey Nomads, et ils vivent et se déplacent en camping-car, caravane ou même en bus pour faire tranquillement le tour du pays et profiter de la meilleure météo du pays à chaque période de l’année.

 

Existe-t-il des résidences ou des maisons de retraite en Australie pour les Français ?

Il existe, comme en France, de nombreuses maisons de retraite en Australie. Elles sont cependant très coûteuses, puisqu’il faudra débourser en moyenne 8.800 $ ( soit 5458,20€ ) par mois pour une chambre seul et 7.750 $ ( soit 4806,94€ ) pour une chambre partagée.

 

Depuis 2018, il existe à Sydney, une maison de retraite pour francophones. Elle se nomme la Summit Car, et se situe à Baulkham Hills.

 

Maison de retraite en Australie

 

Assurances, mutuelles, médecins, Comment prendre soin de sa santé en Australie ?

Premièrement, il est conseillé d’adhérer à la Caisse des Français de l’étranger (CFE), puisque vous n’avez pas accès à Médicare, la sécurité sociale australienne (qui est réservée aux résidents permanents et aux citoyens australiens).

 

Même si vous êtes éligible à Médicare, tous les soins ne sont pas couverts, comme ceux dentaires, ce qui incite de nombreux Australiens à souscrire une assurance santé complémentaire. Ainsi il est fortement recommandé d’adhérer à une assurance santé en complément, car un simple trajet en ambulance peut s’élever à 2000 €.

 

Nous vous recommandons
Thibault Segalard

Thibault Segalard

Thibault a rejoint l’équipe de la rédaction internationale en juin après avoir passé 2 mois dans celle d’Athènes. Étudiant en école de journalisme.
0 Commentaire (s) Réagir