Mardi 21 septembre 2021
Édition Internationale
Édition Internationale

Boycott des produits français : un risque pour l’économie ?

Par Libertex Group | Publié le 28/10/2020 à 10:09 | Mis à jour le 03/11/2020 à 13:54
boycott produits français

Voilà une situation qui s’est rapidement envenimée et dont tous les expatriés français résidant au Moyen-Orient doivent entendre parler en ce moment. Après la republication des caricatures du prophète Mahomet, plusieurs pays musulmans au Moyen-Orient ont appelé à boycotter les produits français. Cet appel a été relayé par le président turc Erdogan et prend des dimensions inattendues. Alors, quel impact sur l’économie faut-il craindre ?

 

La France soutenue par l’euro dans une période délicate

L’économie française, comme celle de tous les pays du monde, est actuellement dans une situation délicate. Il est encore trop tôt pour prédire la fin de la crise sanitaire et même si la consommation se maintient, des secteurs clés sont à la peine (tourisme, aviation, etc.). L’appel au boycott des produits français dans certains pays musulmans du Moyen-Orient tombe donc en plein milieu d’une situation économique difficile.

Cependant, l’économie française semble avoir les épaules suffisamment larges pour encaisser ce choc. D’autant plus qu’elle est soutenue, directement ou indirectement, par toute la zone euro. L’appel au boycott n’a d’ailleurs eu aucun impact sur le Forex, car la monnaie européenne ne dépend pas seulement de situation économique française. Une bonne nouvelle pour l’économie du pays qui n’a au moins pas à affronter ce problème.

 

Le Moyen-Orient, un client important pour la France

Malgré tout, il ne faut pas perdre de vue que le Moyen-Orient a les moyens de faire pression sur l’économie française s’il le souhaite et que les pays de la région s’unissent. L’Arabie-Saoudite, le Koweït, le Qatar et les Émirats rassemblaient plus de 15 milliards d’euros d’exportation pour l’agriculture française en 2018.

Néanmoins, c’est l’industrie de l’Hexagone qui risque d’être la plus touchée par une telle situation. Avec une augmentation des exportations de 5 à 6 % par an depuis 2015, le secteur perdrait un marché important. C’est notamment l’exportation d’armes, triste spécialité française, qui sera la plus touchée. Enfin, les secteurs pharmaceutiques et la vente de produits de luxe sont également parmi les marchés les plus touchés par ce boycott. Les conséquences pourraient être importantes.

 

Des motivations diplomatiques qui instrumentalisent la religion

Officiellement, ce boycott a été lancé sur Internet pour réagir aux caricatures du prophète Mahomet qui sont devenues, à tort ou à raison, les symboles du modèle républicain laïque français. Les musulmans du Moyen-Orient n’apprécient pas l’entêtement de la France à blasphémer et l’ont fait savoir. Cependant, de tels appels au boycott sont fréquents et ils n’obtiennent pas tous un tel écho. Alors que s’est-il passé cette fois-ci ? Le président turc s’en est mêlé.

Effectivement, depuis quelques mois, la France et la Turquie se sont lancées dans un bras de fer militaire et diplomatique à l’est de la mer Méditerranée. Cet appel au boycott a donc été relayé et amplifié par le président turc Recep Erdogan pour affaiblir l’économie française, et donc son opposition. Il s’agit donc bien avant tout d’un affrontement diplomatique et la véritable motivation originelle de ce boycott a déjà été partiellement oubliée.

Néanmoins, ce mélange des motivations qui ont créé cette situation montre bien le trouble qui règne actuellement sur certaines régions du monde. Plusieurs idéologies s’affrontent et ces affrontements n’ont pas fini de perturber l’économie mondiale et française.

0 Commentaire (s) Réagir

lepetitjournal.com fête ses 20 ans

Copenhague Appercu
20 ANS DE LEPETITJOURNAL.COM !

20 ans : les 20 endroits les plus photogéniques de la capitale danoise

A l’occasion cette année, des 20 ans de lepetitjournal.com, nous avons réuni en photos, les 20 lieux de Copenhague les plus visités, les plus connus et sans doute les plus photographiés !

Expat Etudiant

Milan Appercu
ETUDE

Étudier en Italie : guide complet

Le système universitaire italien diffère du français, de la forme des cours au coût des études. Pour tout comprendre à son fonctionnement, voici le guide complet de l’étudiant en Italie.