Le mot konkani de la semaine : Susegad

Par lepetitjournal.com Bombay | Publié le 15/02/2022 à 01:03 | Mis à jour le 19/09/2022 à 13:22
Une plage de Goa en Inde

Dérivé du portugais sossegado, qui signifie tranquille, paisible, le mot konkani susegad désigne l’art de vivre à la goanaise. C’est une attitude détendue, mais aussi un véritable contentement intérieur, une joie profonde sans désirs. Caricaturés parfois comme indolents, les Goanais sont en tout cas connus pour être plutôt « relax ».

 

Que signifie susegad à Goa ?

Dans son livre Susegad: the Goan art of contentment, Clyde D’Souza invite le lecteur à s’imaginer sur un transat, bercé par le son des vagues, une douce brise caressant son visage. L’urgence des moyens de communication modernes se fait oublier, rien n’est plus important que de savourer chaque seconde de ce moment, pour le faire durer une éternité. D’ailleurs, plus rien d’autre n’existe qu’une sensation de bien-être, de joie intérieure. Ce n’est pas une poursuite du bonheur, mais un état de bonheur. C’est ainsi que l’auteur définit le concept de susegad à Goa.

 

Couverture du livre Susegad

 

 

Cette philosophie locale est certainement ce qui attire de nombreux Mumbaikars à Goa pendant la saison touristique, et ce qui a incité un bon nombre de hippies à y terminer leur voyage vers l’est. Cet art de vivre était-il culturellement établi avant l’arrivée des Portugais en 1510 ? S’est-il développé après leur implantation, sous l’effet de la rencontre de deux cultures ? Ou contamine-t-il quiconque se retrouve sur l’une des plages de sable fin de la région, bordée par la mer d’Arabie ? Personne ne sait vraiment ! Toujours est-il que le susegad est en grande partie ce qui fait de Goa, Goa. 

 

 

coucher de soleil sur une plage de Goa

 

 

Quelques mots en konkani, la langue parlée à Goa

Le konkani est la langue officielle de l’État de Goa et c’est la langue maternelle de plus de 66 % de ses habitants. La deuxième langue la plus parlée est le marathi, suivie par le hindi et le kannada, langue du Karnataka voisin. Quelques personnes (très peu) parlent encore le portugais, et un master de portugais est proposé à l’Université de Goa. Une grande partie de la population utilise également l’anglais. Le konkani est parlé du Maharashtra au Kerala, sur la bande littorale appelée Konkan, mais le konkani de Goa est un dialecte qui s’est enrichi de nombreux mots d’origine portugaise, tels que susegad

 

 

 

 

Lorsque les Goanais sont mécontents, ils peuvent dire Maka suseg di, ce qui signifie « Laisse-moi en paix ». Ils appellent souvent leurs interlocuteurs Men, en anglais, ou encore Patrao, mot portugais signifiant « Patron ».

L’auteur Clyde D’Souza donne plusieurs exemples de proverbes goanais. L’un d’eux est Kaxtti bhizleabogor nustem dhorumnozo, soit « On n’attrape pas de poisson sans mouiller son pagne » ! 

 

 

 

 

 

Pour découvrir à quoi ressemble la prononciation du konkani, écoutez cette adaptation de la chanson « Vive le vent ». 25 % des Goanais sont chrétiens et la plupart sont d’excellents musiciens et adorent chanter, bien que nous n’ayons pas de statistique officielle à ce sujet !

 

 

 

Vous pouvez aussi écouter ce groupe de Goa interprétant un medley de chansons en konkani lors d’un mariage : 

 

 

 

 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale