Vendredi 22 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les mudrā : Le yoga au bout des doigts

Par France Azema | Publié le 23/10/2019 à 00:45 | Mis à jour le 23/10/2019 à 00:45
Photo : wikicommons
Mudra yoga doigt position

Les mudrā (" signe " en sanskrit) sont les positions symboliques des mains exprimant une conception spirituelle chez les hindous et les bouddhistes. En Inde, ils font traditionnellement partie de tout acte spirituel, en particulier la méditation. Mais, les mudrā sont aussi utilisés en yoga et dans les danses classiques indiennes.

S’ils sont essentiellement connus pour les doigts, les mudrā sont en réalité tous les signes qui peuvent être exprimés par le corps : l’orientation des yeux et leurs expressions, les postures du corps, les gestes, répondent aussi au nom de mudrā.

 

Mudra yoga doigts position
Les mudrā

 

L’origine des mudrā

L’origine des mudrā est très ancienne. Il nous faut remonter à la période védique de l’Inde (1200 avant notre ère) pour en trouver les premières descriptions dans les légendes hindoues.

À cette époque, il existait dans les temples des jeunes femmes que l’on disait mariées à la déité (généralement Shiva). Elles vivaient dans le temple, en assuraient l’entretien, le décoraient de fleurs, s’occupaient des offrandes. Elles étaient très respectées car on leur accordait un pouvoir très particulier. Elles entretenaient un lien direct avec les dieux. Elles avaient pour cela développé une forme très particulière de langage, appelé « langage divin ».

Ces femmes se divisaient en deux catégories :

  • les yogini ou bhasavi étaient des renonçantes. Elles vivaient recluses et n’avaient aucun contact avec l’extérieur. Elles consacraient leur vie au dieu. La pratique de la méditation et du yoga leur permettait d’être en lien constant avec leur déité.
  • les devadasi, étaient les « danseuses sacrées ». Elles dansaient dans le temple. Leur danse était un langage corporel. Les dieux s’adressaient aux humains au travers du corps des danseuses qui transmettaient par la danse les messages divins. En retour, elles pouvaient aussi leur répondre par ce même biais. Leur pratique était alors perçue comme un dialogue divin. Leur danse prenait tout son sens à travers ce langage harmonieux du corps.

À l’élégance et la profusion des postures des mains s’associait une gestuelle structurée (mudrā) de la tête, des bras et des jambes. Chaque mouvement travaillé en douceur se transformait alors en un discours symbolique, en une métaphore du monde céleste. Pour les unes comme pour les autres, il est possible de dire que chaque mouvement ou chaque posture (asanā) était un mot et que les mudrā symbolisaient la ponctuation afin de lier les phrases ainsi constituées.

Ce n’est que bien plus tard que la danse et le yoga ont suivi des trajectoires différentes. De nombreuses formes de yoga allant du yoga postural au yoga méditatif se sont multipliées et la danse est tout d’abord devenue ce que nous appelons aujourd’hui « danse classique indienne » (Bharat natyam, Kathak, Odissi...) puis a pris un visage festif avec le Bollywood.

 

Mudra yoga doigts position
Des devadasis - wikicommons

 

Les mudrā aujourd’hui

Mudrā est un terme qui est principalement utilisé pour signifier un geste ou une imposition mystique des mains. Ces gestes ont des noms différents s’ils sont utilisés en danse ou en yoga. Ces positions spécifiques sont supposées guider l’état de conscience de la personne qui les utilise en fonction de ce qu’elles symbolisent. Maintenir et répéter le même mudrā va l’aider à atteindre l’état qu’elle désire.

Le Hakini mudrā, par exemple sert à recharger l’énergie du cerveau et à développer la mémoire. Il associe la posture des doigts et la position de la langue. Tous les bouts de doigts de la main droite touchent les bouts de doigts de la main gauche. Les mains ainsi placées sont orientées vers les yeux. À l’inspiration la langue touche le palais, à l’expiration la langue revient à sa position naturelle.

Les utilisateurs des mudrā sont persuadés que nous pouvons réellement influencer notre corps et notre esprit juste en tendant, en croisant, en étendant ou en touchant nos doigts.

Selon eux, chaque doigt a son propre fonctionnement, est autonome et a sa propre énergie. Chacun exerce ainsi un pouvoir différent sur l’organisme. Donc, étudier les mudrā, c’est avant tout apprendre à reconnaître l’énergie spécifique à chaque doigt et savoir l’utiliser. Ce n’est ensuite qu’une combinaison ou une alliance de ces diverses énergies qui permet d’arriver au but que l’on s’est fixé.

Maîtriser et bien diriger ses énergies est important pour retrouver une harmonie du corps et de l’esprit. Représentations physiques de concepts spirituels, les mudrā ont aussi des actions remarquables sur le plan de la santé physique et émotionnelle.

 

Mudra yoga doigts position
credit Veit Zahlaus

 

Les principaux mudrā

Jnana mudrā

Mudra yoga doigt position

Ce mudrā se rencontre dans de nombreuses postures du Bouddha. Il est alors appelé Virtakā mudrā.

En hatha-yoga, le jnana mudrā est le plus souvent utilisé lorsque le pratiquant est dans la position du lotus, les paumes des mains tournées vers le ciel et reposant sur les genoux. Le bout du pouce touche le bout de l’index et les autres doigts restent tendus. Ce mudrā est utilisé en méditation pour atteindre un état profond. Il peut toutefois être utilisé lors de postures (asanā) dans l’objectif d’approfondir la prise de conscience et ressentir les bienfaits de la posture. Il a aussi des effets thérapeutiques comme lutter contre les insomnies ou améliorer la mémoire.

 

Chin mudrā

Mudra doigts yoga position

Sans doute le plus connu, le chin mudrā symbolise l’unité de l’être humain avec le cosmos. Il n’est pas rare de confondre le jnana et le chin mudrā car la position des doigts est totalement identique. La différence est que dans le chin mudrā, les doigts sont orientés vers le sol.

La symbolique de ce mudrā est très intéressante. Ici, le pouce représente le cosmos (le divin) et l’index symbolise l’individuel (l’humain). Dit autrement, le pouce incarne l’intuition (l’énergie interne) et l’index l’inspiration (l’énergie externe). Grâce à ce mudrā, intuition et inspiration forment une parfaite unité, l’union du microcosme et du macrocosme.

 

Dhyana mudrā

Mudra yoga doigt position

L’utilisation de ce mudrā se retrouve dès les plus anciennes représentations iconographiques, notamment bouddhistes.

La main gauche se pose sur la main droite, les pouces se touchent.

Ce geste est caractéristique de la période où Bouddha Gautama méditait sous l’arbre de la Bodhi.


 

Abhaya mudrā

Mudra yoga position doigts

 

 

Ce mudrā est un geste de protection.

 

 

 

 

Vajrapradama mudrā

Mudra yoga doigts position

 

Dans les situations difficiles, ce mudrā sert à se redonner confiance, lors d'un entretien ou d'une conférence.

 

 

 

 

Akini mudrā

Mudra yoga doigts position

 

Beaucoup de personnes l’utilisent spontanément en effectuant un travail intellectuel, ou pour réfléchir profondément. Il aide à recentrer son esprit. Des études menées en Occident dévoilent que cette posture des mains permet l’échange entre les deux hémisphères du cerveau. Il améliorerait donc la mémoire et la concentration.

 

 

 

 

Nous vous recommandons

France Azema lepetitjournal.com Bombay contributrice

France Azema

Touchée par la foudre de l'Inde très jeune, passionnée par sa culture, ses arts et ses traditions. Danses Bollywood, Kathak, yoga et méditation. Anthropologue indianiste et sociologue du genre et des religions de l’Inde.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Inde

TRAVAIL À L'ÉTRANGER

Volontaires Internationaux : ressource précieuse pour les entreprises

Le dispositif de Volontariat International en Entreprise / Administration représente une véritable aubaine pour les entreprises françaises basées à l’étranger. Business France Mumbai nous en dit plus

Que faire à Bombay ?

Chennai Appercu
DÉCOUVERTE

Traversez Darjeeling et le Sikkim, entre le Népal et le Bouthan

Lepetitjournal donne la parole à Thibaut, passionné de treks partout dans le monde, réalisés avec ou sans sa famille. Il nous raconte aujourd’hui son aventure du côté de Darjeeling et du Sikkim.

Expat Mag

Hambourg Appercu
HISTOIRE

Les villes hanséatiques : un incontournable de l'histoire allemande

À la fois vestiges historiques et réalités politiques, les villes hanséatiques comme Hambourg et Brême sont une spécificité unique au monde. Des précisions pour comprendre leur nature et fonction.